Les scouts, un mouvement fasciste ?

Réflexions et débats et polémiques scoutes : activités, pédagogie, traditions, méthode scoute.
Répondre
Avatar du membre
faucon-str@ck
Messages : 230
Enregistré le : 09 juin 2006, 16:46
Association : ancien suf - actuel fse
Localisation : quelque part entre la syldavie et le pays perdu

Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par faucon-str@ck » 01 nov. 2008, 12:49

Je souhaitais vous faire part d' une réflexion qui a commencé a germer dans mon esprit après que Benjamin m' ait répondu je cite : "Nous avouer par des moyens détournés que tu va avec joie fréquenter des gens aux idées à vomir ?
Et sinon, tu aimes bien aussi les gens qui traînent par affinité d'idée sur les forums de Stormfront ?"
Alors je rapelle qu' il n' en ai nullement le cas mais cependant..........

N' avez vous jamais entendus nul part des termes du genres : "baâââh^les scouts ce sont des fachos !" et autres propos fort sympathique dans le genre.
Evidemment nous repondons tous mais non mais non, viens nous voir tu verras...

Mais si nous l' étions vraiment ?

Je m' explique : Le scoutisme est comme chacun sait un mouvement de jeunesse, or qui plus est d' une certaine importance; et soyons francs et réalistes n' est ce pas interressant un tel mouvement comme n' importe quel autres assoc' pour faire passer quelques idées n' ayant pas forcèment grands chose avoir avec l' activité de base.
Alors loin du grand complots et de tout ce genre de théories un peu farfelues le scoutisme ne serait il pas pourtant un vecteur d' idées politiques que de nombreux gens nommerais fascistes ?
Gramsci, penseur communiste italien par exemple avait notamment comme théorie que l' embrigadement passait aussi par la culture (je résume fort mal; mais en gros c' est ça quand même) et aujourd' hui c' est idées sont un peu plus ou moins reprise par tout le monde.
Et alors à ce moment là interressont nous donc à la culture scoute (j' inclu ici en particulier les mouvements traditionnel comme les europes et les suf excluant les mouvements un peu plus "neo-scouts" comme les Frances) : L' esprit chevaleresque, la France, les rois, les ancienne monarchies, le mythe, la légende, merlin et j' en passe et des meilleurs.
Qui n' a jamais eu pour thème de camp ou autre tintin, la guerre de cent ans, la vendée, ou autre...

De même n' a ton pas dans le scoutisme tout ces grands aspects du pays perdu de Joubert, Dalens, Foncine, Coze, et les autres en clair une espece de nostalgie et une forme de refus du monde actuel et de révolte par rapport a de nombreuses choses qui nous entourent; par exemple les gens mal élevé qui sont légion aujourd' hui, les minets et minettes qui friment passe leur temps en soirée, tout nos supers amis hypocrites jusqu' au trognons qui sont toujours d' accord avec vous mais n' on rien à faire de vous (pensée individualiste et égoiste du siècle aurais-je envie de dire), tout ces gens autour de vous qui picolle et crame la vie............................et à qui pourtant par notre éducation imprégné de religion generallement et par notre esprit scout et de service nous pardonnons et que nous aimons malgré tout.

De même combien somme nous a regretter tout ces vielle association secrete scoutes (totémisation, foulards de sangs ...) fondées dur l' "honneur la fidelité" (purement facho aujourd' hui) l' esprit de sacrifice et de service.
Combien somme nous qui regrettons tout ces vieux ordres chevaleresque, les templiers par exemple, mais aussi cette France surannés des bonnes manières et des bonnes familles....
Peut être que cela n' a jamais existé nous le savons tous très bien mais n' aimons nous pas nous complaire dans ces reveries là.
N' avons nous pas envie dans ce que nous faisons d' avoir a faire sacrifice et d' avoir à servir...
N' avons nous pas non plus toujours cet eternel débat de la tradition, de l' aspect militaire, de la religion, du péchu...
N' avons nous jamais dit sous la pluie et dans le vent lors d' un week-end "le pire ennemi du scoutisme c' est la playstation"...
N' avons nous jamais penser que nous n' étions pas tous comme tout les autres : affres de la mode, télévision, pensée conformiste, jeux vidéos, films violents et douteux, alcool, soirées nauséabondes, hypocrisie et tout le reste....
Même si bien sur nous ne sommes pas parfait et que cette arrogance que nous avons nous pose toujours problème car nous ne voudrions être que les plus humbles qui soient.
Nous sommes très vieille France en fait :P

Alors revenons en à l' embrigadement par la culture de Gramsci et interressont nous en grands de notre scoutisme :
Benjamin m' apprennais dans le sujet "manipulés par l' humanité" que Dalens était un ancien frontiste et par mes recherches j' ai aussi appris qu' il était monarchiste, or les signes de pistes sont une collections très importante au sein du scoutisme.
Alors est que Dalens Joubert et les autres n' aurait pas profités du scoutisme pour faire plus ou moins passer leurs idées ?
De même interressons nous au bon Père Sevin, c' est quand même fou de voir l' importance par exemple du Coeur Sacré de Jésus au scout par exemple dans la prière scoute du même nom
D' ailleurs quoi de plus interressant pour en parler que sa biographie :
"Tu as souvent entendu parler du Père Sevin, fondateur du scoutisme catholique en France et des religieuses de la Sainte-Croix-de-Jérusalem. Mais connais-tu vraiment sa vie ?
Il nous a semblé bon de t'en reparler.

« On l'appellera Sevin »

Jacques Sevin naît à Lille, quartier d'Esquerme, le 7 décembre 1882, dans la maison de ses grands-parents maternels, 136, rue Colbert. Il est baptisé le lendemain 8 décembre, en la paroisse Notre-Dame de Consolation, dite paroisse Vauban.

Son père, Adolphe Sevin, né à Amiens en 1852, était l'arrière-petit-fils d'un émigré qui n'avait jamais voulu dire son nom et s'était contenté, lorsqu'il avait été interrogé sur l'état civil de son fils Jean, de répondre « On l'appellera Sevin ». Il se rattachait probablement à la famille Sevin de Quincy, dont un aïeul fut compagnon de Jeanne d'Arc et un autre général des armées de Louis XIV. Sa mère, née à Lille en 1856, s'appelait Louise Hennion.

Lors de sa naissance, les parents du petit Jacques habitaient Tourcoing. Son père était courtier-juré, une très importante profession dans l'industrie textile de l'agglomération de Roubaix-Tourcoing. Sa famille s'établit bientôt à Dunkerque. C'est à ce port que se rattachent les souvenirs de première enfance de celui qui deviendra plus tard le Père Sevin.

Passionné par la marine et la chevalerie

En 1888, il revient à Tourcoing. D'abord élève des Franciscaines de Notre-Dame-des-Anges, le garçon entre ensuite en huitième au collège du Sacré-cœur, où il commence en 1890, l'étude du latin. Jacques Sevin est bientôt pensionnaire au collège de la Providence, à Amiens. C'est sans doute à son professeur de sixième, le Père Duvocelle, qu'il doit son enthousiasme d'enfant pour la marine et la chevalerie. Il racontera plus tard que la classe était divisée en deux camps ou en deux équipages de frégate : l'Alerte et la Joyeuse. Aux murs resplendissaient les armoiries d'un ordre de chevalerie dans lequel on pouvait devenir successivement chevalier, baron, comte, marquis ou duc et même grand-maître de l'ordre. Mais le Père Sevin n'a jamais dit quel titre a pu lui être un jour décerné ! 1893 est l'année de sa « première communion » et de sa confirmation.

Je serai prêtre

C'est deux ans plus tard, le 30 juin 1895, au cours d'une promenade de collège avec un camarade, que Jacques Sevin prend conscience de sa future vocation sacerdotale qui, dès ce moment, n'est pas autrement envisagée que dans le cadre d'un ordre religieux. La retraite de la rentrée du mois d'octobre 1897 est le tournant décisif de sa vie spirituelle, non seulement marquée par le renforcement de sa vocation sacerdotale mais aussi par une orientation, sinon déjà par un choix. Cette grâce lui est donnée le 15 octobre, en la fête de sainte Thérèse d'Avila, quinze jours après la mort de la petite sainte de Lisieux.

Là, se trouve, à n'en pas douter, l'origine de la dévotion du Père envers les deux saintes Thérèse et de la spiritualité carmélitaine qu'il transmettra, en même temps que celle de saint Ignace, aux religieuses de la Sainte Croix de Jérusalem.

En juillet 1898, il passe avec succès la première partie du baccalauréat. En mars 1899, des maux de tête dus à la croissance l'obligent à quitter le collège. Son père l'envoie passer l'été en Angleterre, à Londres et à Wanstead, dans la banlieue, où, sans s'en douter, il se prépare au scoutisme. En octobre de la même année, il reprend ses études en philosophie, comme demi-pensionnaire au collège Saint-Joseph de Lille. En mars 1900, à la faveur d'une session extraordinaire, il réussit les épreuves de la deuxième partie du baccalauréat.

Sans désemparer, dès Pâques, il commence les études de la licence d'anglais à l'université catholique de Lille. Mais elles sont bientôt interrompues.

Depuis le 15 octobre 1897, la grâce, dans l'âme de l'étudiant Jacques Sevin, avait fait son chemin. Une première retraite, faite seul, en 1898, à Notre-Dame-du-Haumont, près de Tourcoing, l'avait davantage orienté vers la Compagnie de Jésus. Une deuxième retraite, faite avec des condisciples, en mai 1900, avait confirmé cette élection.

Son départ dans la vie consacrée

Jacques Sevin écrivait au Maître des novices. Son père avait fixé son départ au 26 août, lendemain de la fête des mères. En fait, il quitta ses parents le 3 septembre, à 6 heures du matin. Ses frères et ses s#156;urs ignoraient tout et le croyaient en villégiature chez un ami.

Le 3 septembre. à 10 heures du matin, il sonnait à la porte du noviciat de Saint-Acheul, et entrait en retraite. Le 9, fête de Saint-Pierre Claver, il fit pour la première fois son élection pour la Compagnie. Le 12, il commençait sa « première probation ».

Et, ses parents ayant répondu oui à la demande qu'il leur avait adressée de rester sans revenir faire d'adieux, il devenait novice le 15 septembre 1900, en la fête de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs."
http://www.scouts-europe.org/consulter/ ... evin.shtml


Tout ça pour constater qu' au final il me semble que la politique me semble bien malgré nous assez imbriquée dans le scoutisme et que je me demande si nous ne partageons quand même pas beaucoup d' idées avec une certaine idéologie d' extrème droite.

D ' ailleurs sans aller jusqu" a taper sur l' autre j' ai deja vu quelques scouts aux idées quelque peu...........particulières.

Je me demande si je ne vais pas là un peu loin donc je vous demande donc ce que vous en pensez et si ma reflexion vous semble vraie cela vous dérange t' il ou non ?

Moi personnellement cela ne me derange pas outre mesure à une condition, que l' on s' arrette là. C' est à dire que l' on aille pas trop dans un fascisme qui soit nauséabond tel qu' on le connait.



fss


ps :
"l' humilité c' est le top de la frime" //+IHSV////////////////////

Avatar du membre
Caradoc
Messages : 34
Enregistré le : 06 sept. 2008, 11:16
Association : AGSE

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par Caradoc » 03 nov. 2008, 20:39

Je me posais justement la meme question que toi tout a l'heure en me remémorant vézelay ou on peut voir qqs rangeos cheches cranes rasés et dagues etc
Et jme suis dit: on nous rapproche des faschos ok mais pk? Tout simplement pcq nous avons un idéal!

Ajrd la société ne cesse de refouler la morale, les valeurs etc... les scouts (qu'on va dire tradi) se dressent face a ceci et sont donc considérés comme anormaux car ayant des idées qui ne vont pas ds une mouvance progressiste sociétaire amorale ( ouai jsais ca veut rien dire :D ). Le rapprochement le plus facile est alors la comparaison aux faschos.

"Esprit chevaleresque, France, Rois, monarchie, mythe, merlin"... tu t'égares un peu sur la fin a mon avis mais en effet le scoutisme inculque des valeurs chevaleresques: "Un vrai scout est un Chevalier chrétien. L'esprit scout, c'est l'esprit chrétien mis en pratique." (Père Sevin). "La France" tout scout est fier de son pays, il lui rend honneur en montant et baissant ses couleurs et promet a sa promesse de le servir de son mieux... je pense que les gens préfère ca plutot qu'on aille ds des stades siffler l'hymne du pays qui nous accueille et se taper dessus :roll:
Pour tout ce qui est roy, monarchie: jsuis jms tombé sur une troupe royco perso
Pour les grands jeux on s'appuie sur l'Histoire ou des histoire's qui permettent aux jeunes de vivre l'idéal qu'on essaye de leur donner. (jvois pas le rapport pour tintin mais bon :p )
De même n' a ton pas dans le scoutisme tout ces grands aspects du pays perdu de Joubert, Dalens, Foncine, Coze, et les autres en clair une espece de nostalgie et une forme de refus du monde actuel et de révolte par rapport a de nombreuses choses qui nous entourent; par exemple les gens mal élevé qui sont légion aujourd' hui, les minets et minettes qui friment passe leur temps en soirée, tout nos supers amis hypocrites jusqu' au trognons qui sont toujours d' accord avec vous mais n' on rien à faire de vous (pensée individualiste et égoiste du siècle aurais-je envie de dire), tout ces gens autour de vous qui picolle et crame la vie............................et à qui pourtant par notre éducation imprégné de religion generallement et par notre esprit scout et de service nous pardonnons et que nous aimons malgré tout.
Si.
De même combien somme nous a regretter tout ces vielle association secrete scoutes (totémisation, foulards de sangs ...) fondées dur l' "honneur la fidelité" (purement facho aujourd' hui) l' esprit de sacrifice et de service.
Pourquoi "vieilles" associations secretes? :roll:
Je vois pas en quoi l'honneur et la fidélité sont faschos. C'est la base du scoutisme.
Combien somme nous qui regrettons tout ces vieux ordres chevaleresque, les templiers par exemple, mais aussi cette France surannés des bonnes manières et des bonnes familles....
Peut être que cela n' a jamais existé nous le savons tous très bien mais n' aimons nous pas nous complaire dans ces reveries là.
N' avons nous pas envie dans ce que nous faisons d' avoir a faire sacrifice et d' avoir à servir...
N' avons nous pas non plus toujours cet éternel débat de la tradition, de l' aspect militaire, de la religion, du péchu...
N' avons nous jamais dit sous la pluie et dans le vent lors d' un week-end "le pire ennemi du scoutisme c' est la playstation"...
N' avons nous jamais penser que nous n' étions pas tous comme tout les autres : affres de la mode, télévision, pensée conformiste, jeux vidéos, films violents et douteux, alcool, soirées nauséabondes, hypocrisie et tout le reste....
Même si bien sur nous ne sommes pas parfait et que cette arrogance que nous avons nous pose toujours problème car nous ne voudrions être que les plus humbles qui soient.
Nous sommes très vieille France en fait :P
Ouaip, mais pas fascos :mrgreen:


Pour tout ton passage sur le Père Sevin, j'ai pas vraiment compris le rapport avec le fascisme. Le père Sevin accordait bcp d'importance au sacré cœur, en quoi est ce un mal? Le sacré cœur n'est pas un signe politique...

Pour tout ce qui est scoutisme politique y'a déja un autre sujet: viewtopic.php?t=825


Pour finir, résumer et dire le principal:
Scoutisme et fascisme ne sont proches qu'en ce qu'ils donnent un idéal commun a une masse. Seulement cet idéal ds le scoutisme est dénué de toute connotation politique, il est la pour faire grandir le garçon, en faire un saint et un citoyen. Cet idéal l'influencera certainement ds ses choix politiques mais ce n'est pas le but.
Enfin, je ne pense pas que chrétienneté et fascisme soient deux choses conciliable ;)

Avatar du membre
etiennebc
Messages : 3
Enregistré le : 04 nov. 2008, 14:42
Association : SUF st martin/st pierre
Localisation : Tours

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par etiennebc » 04 nov. 2008, 14:57

Les scouts, un mouvement fasciste ?
Je ne pense que cela concerne une tellement petit partis du nombre de scout que il ne faut pas généralisé sa au mouvement .

Avatar du membre
faucon-str@ck
Messages : 230
Enregistré le : 09 juin 2006, 16:46
Association : ancien suf - actuel fse
Localisation : quelque part entre la syldavie et le pays perdu

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par faucon-str@ck » 05 nov. 2008, 20:06

caradoc a écrit :Pour tout ce qui est roy, monarchie: jsuis jms tombé sur une troupe royco perso
Moi non plus ceci dit je pense que quand tu tape dans les thèmes genre "guerre de Vendée" ou guerre de "cent ans" au dela du simple esprit chevaleresque je pense quand même qu' il y a autre chose.
De même le prince Eric ne pourrait exister dans une république démocratique et est qand même bien teinté dans un espèce de mythe de la monarchie des pays scandinaves, nordiques et Est de l' Europe thème que l' on retrouve aussi chez Jean Raspail par exemple presque plus royaliste que le roy de même je pense que l' exemple de Joubert Dalens ... reste toujours d' actualité or rapellons que Dalens était monarchiste. De même tu trouvera à carrick de beaux livres de Joubert du type l' Héraldique.
Je ne pense donc pas que les scouts soient monarchiste en soi et en termes d' idées purement politique surtout quand on voit ce qu' est le monarchisme aujourd' hui; mais il me semble qu' il y a malgré tout dans l' esprit une sorte de nostalgie d' un royaume perdu qui va au dela du simple chevaleresque puisque pas de chevaliers et de royaume sans roi.

caradoc a écrit :Pourquoi "vieilles" associations secretes?
Je vois pas en quoi l'honneur et la fidélité sont faschos. C'est la base du scoutisme.
Il n' y a rien a chercher dans "vieille association " dans le sens ou je n' entend pas qu' elles soit forcément disparues mais que generalement elles soient aujourd' hui plus de l' ordre du mythe.
Quand à "honneur fidelité" c' est aussi la devise de la légion ; ce n' est pas par essence facho mais si tu t' interresse fascisme (au sens large du terme bien sur non réduit à sa simple conception mussolinienne) tu t' aperçevra que ce sont des mots assez récurrents.

Ouaip, mais pas fascos


Pour tout ton passage sur le Père Sevin, j'ai pas vraiment compris le rapport avec le fascisme. Le père Sevin accordait bcp d'importance au sacré cœur, en quoi est ce un mal? Le sacré cœur n'est pas un signe politique...

Pour tout ce qui est scoutisme politique y'a déja un autre sujet: viewtopic.php?t=825


Pour finir, résumer et dire le principal:
Scoutisme et fascisme ne sont proches qu'en ce qu'ils donnent un idéal commun a une masse. Seulement cet idéal ds le scoutisme est dénué de toute connotation politique, il est la pour faire grandir le garçon, en faire un saint et un citoyen. Cet idéal l'influencera certainement ds ses choix politiques mais ce n'est pas le but.
Enfin, je ne pense pas que chrétienneté et fascisme soient deux choses conciliable
Justement c' est un peu mon idée je ne pense pas que le scoutisme soit un mouvement a proprement parlé fasciste politique, mais je pense que le scoutisme et le fascisme français on certains point de vues commun notamment comme tu le dit sur l' aspect d' idéal.
Mais justement par essence et d' une manière assez philosophique, il me semble qu' on pourrait presque dire qu' il y ai une forme de pensé "fasciste" globale dans le scoutisme, dans le sens ou si l' on prend le fascisme de gauche et même sans aller jusque la on trouve aujourd' hui beaucoup de gens pour qui défendre certaines valeurs passée releve du fascisme (et c' est d' ailleurs plus ou moins vrai dans une certaine relativité), je pense par exemple que nous somme d' accord pour dire qu'il y a aujourd' hui en France beaucoup de personnes fort grossière et bien peu polies, evidemment nous n' allons pas aller leur dire ce que nous pensons et nous ne rendrons pas par la force tout les gens avec le même idéal que nous; mais je pense que le scoutisme nos apporte une certaines exigence de vie (qui fait de nous des hommes j' aurai envie de dire "normaux" mais je sens que le terme risque de ne pas etre compris au sens ou je l' entend moi) qui fait que nous avons un certains refus de certaines choses; comme des gens impolis par exemple ou qui s' habille de façon vulgaire et ces gens la sont légion il suffit de sortir dans la rue donc je rebifurque sur cet exemple plus revelateur : essayer de dire trois choses a propos de la tenue vestimentaire de quelqu'un qui s' habille mal et tout ce qui va avec; vous passerez pour un fasciste au nom de tel principes de pseudo liberté ou de tel autre et essayé donc de parler religion.......................voir le sujet scoutisme et évangelisation, même si il est compréhensible que le gens n' ai pas envie de se faire "agresser" dans la rue par des fanatiques dela a ce que le plupart des que vous parlez de certaines idées religieuses vous regarde avec un drole d' air.
Parce que je pense que le scoutisme est relativement fasciste dans la façon avec lequel le voit les gens parce que l' on ne^peut pas dire que le scout soit tres partisant de la technologie.

Alors probablement a ce moment pourrait on dire que le fait d' avoir un ideal autre que celui de la playstation et du mac donald suffit pour etre facho.... je ne sait pas.

Après parmi les gens "vieille France" de la a dire qu' ils sont fasciste je ne sait pas en tout cas c' est surment vrai pour un tres grand nombre de gens en France mais il ne doivent pas non plus voter besancenot...

Pour ce qui ensuite du fascisme chrétien peut etre sont ce de chose incompatible après il existe cependant et j' ajouterais qu' après, tout dépent en fait aussi et surtout des critères que l' on donne pour etre fasciste, et qui peuvent être parfois assez relatif.

Pour Sevin et bien c' est un peu pour ça notamment :
"Un vrai scout est un Chevalier chrétien. L'esprit scout, c'est l'esprit chrétien mis en pratique." (Père Sevin). "La France" tout scout est fier de son pays, il lui rend honneur en montant et baissant ses couleurs et promet a sa promesse de le servir de son mieux... je pense que les gens préfère ca plutot qu'on aille ds des stades siffler l'hymne du pays qui nous accueille et se taper dessus
Pour tout ce qui est roy, monarchie: jsuis jms tombé sur une troupe royco perso
Pour les grands jeux on s'appuie sur l'Histoire ou des histoire's qui permettent aux jeunes de vivre l'idéal qu'on essaye de leur donner.
Imagine donc un homme politique souhaitant se faire élire membre d' un parti conventionnel (ps-modem-ump-nc) dire "il faut un esprit chevaleresque etre fier de son pays" il passerait soit pour un démago soit pour quelqu' un souhaitant "draguer les electeurs du fn" car tout cela est très patriotique et qu' aujourd' hui le patriotisme et la nation.....................

caradoc a écrit :Pour tout ton passage sur le Père Sevin, j'ai pas vraiment compris le rapport avec le fascisme. Le père Sevin accordait bcp d'importance au sacré cœur, en quoi est ce un mal? Le sacré cœur n'est pas un signe politique
Certes cependant le culte du Coeur Sacré s' est beaucoup ^perdue et je peut te dire que si je dit a mon archevêque que je souhaiterais qu' on en parle plus je passe pour un lefebvriste, enfin c' est un symbole aujourd' hui souvent devié, utilisé dans certains mouvement politico-facho-chrétien que l' on ne sait plus trop quoi comprendre; mais cela est il est vrai un autre problème asssez français en fait et à mon avis lié a la sicion entre les "trad" et le Vatican.....bref je n' ai pas le temps.
caradoc a écrit :Je me posais justement la meme question que toi tout a l'heure en me remémorant vézelay ou on peut voir qqs rangeos cheches cranes rasés et dagues etc
Et jme suis dit: on nous rapproche des faschos ok mais pk? Tout simplement pcq nous avons un idéal!

Ajrd la société ne cesse de refouler la morale, les valeurs etc... les scouts (qu'on va dire tradi) se dressent face a ceci et sont donc considérés comme anormaux car ayant des idées qui ne vont pas ds une mouvance progressiste sociétaire amorale ( ouai jsais ca veut rien dire ). Le rapprochement le plus facile est alors la comparaison aux faschos.
Pour Vezelay ok mais dans une certaines limite je trouve que certains abusent quand même un peu à la limite de la provoc'.
De même pour les gens aujourd'hui les gens tradis sont fachos ? Petit truc de démonstration dont j' ai oublié le nom et qui est probablment mal fait mais tant pis :| :mrgreen: a ce moment voila ce que j' établit : Pour les gens les tradis sont fachos, or les fachos sont tradis donc; les tradis sont fachos.... :mrgreen:
Bon je sait c' est n' importe quoi mais peut être qu' au fond d' un point de vue purement ideologique et philosophique mais si pour nous nous ne le somme pas pour les gens nous sommes fachos...
Ceci dit a bien y réfléchir le fachos c' est toujours celui qui ne pense pas comme nous en réalité, car c' est sur c' est toujours bien facile de dire cela...
Alors peut finalement sommes nous juste réacs ? enfin ce qui est sur c' est que le scoutisme a ça d' extrème qu' il constitue un mouvement bien particulier qui n' adhere pas forcement au système qui lui est contemporain et probablement qu' il n' y adherera jamais ...

bon je coupe un peu faute de temps...
etiennebc a écrit :Les scouts, un mouvement fasciste ?
Je ne pense que cela concerne une tellement petit partis du nombre de scout que il ne faut pas généralisé sa au mouvement .
D' accord je pense même qu' il ne doit pas exister de troupe vraiment politisé et fachos ce serait assez abérant c' est pour cela que j' entend tout cela sur un plan un peu plus abstrait et pas forcèment politique.



fss
"l' humilité c' est le top de la frime" //+IHSV////////////////////

Gorbs
Messages : 10
Enregistré le : 15 sept. 2008, 22:21
Association : EEUDF

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par Gorbs » 10 nov. 2008, 15:20

permettez vous que j'ajoute mon grain de sel unioniste?

c'est drôle comment vous faite une fixation sur le scoutisme CATHOLIQUE et tradi, car vous ne parlé que des europes, des suf et des premier france, comme si les autres mouvement n'était pas valable... vous n'êtes pas sans ignoré qu'il y a 9 mouvements en France... et qu'une parties des scouts en France ne SONT PAS chrétien... je vous rappelle pour instance que les EEIF sont comme leur nom l'indique juif et que les SMF sont musulmans. Mais ce n'est pas là le sujet que je voudrais abordé.

Bref vous n'envisagé que la vue chrétienne de la chose, comme si vous étiez seul détenteurs de la valable et véritable pratique du scoutisme, sachez que vos méthode donnent des valeurs ancienne qui collent tout a fait avec la droite traditionaliste et chrétienne dont la france a tant honte depuis une soixantaines d'année... allez savoir pourquoi... :roll:

Sachez néanmoins que même si les autres mouvements de scoutisme (particulièrement ceux du scoutisme français) ont beau avoir des formes différentes elle n'en partages pas moins a une certaine échelle des valeurs avec vous mais sachez aussi que nous n'attachons plus autant d'importance que vous a ces valeurs...

Avatar du membre
boussole
Messages : 282
Enregistré le : 11 avr. 2004, 14:05
Association : ancien SUF
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par boussole » 10 nov. 2008, 16:38

Gorbs a écrit :permettez vous que j'ajoute mon grain de sel unioniste?
Oui, c'est même recommandé... (but de ce forum)
Gorbs a écrit :c'est drôle comment vous faite une fixation sur le scoutisme CATHOLIQUE et tradi, car vous ne parlé que des europes, des suf et des premier france, comme si les autres mouvement n'était pas valable... vous n'êtes pas sans ignoré qu'il y a 9 mouvements en France... et qu'une parties des scouts en France ne SONT PAS chrétien...
Je te rejoins parfaitement là dessus, beaucoup de scouts cathos ne comprennent pas que c'est vexant pour les autres de toujours réduire le scoutisme aux mouvements cathos. Ceci-dit, c'est pas toujours volontaire, malheureusement beaucoup de scouts ne voient pas plus loin que leurs mouvements et savent à peine que 8 autres mouvements reconnus existent...

Pour ce qui est de l'assimilation Scoutisme-Fascisme, je pense que certains éléments de la démonstration sont très largement exagéré. Parfois, j'ai du mal à voir le rapport...
A la création du scoutisme, Baden-Powell a emprunté ouvertement beaucoup d'éléments à l'armée et notamment les valeurs dont tu parles (Honneur, fidelité, esprit de sacrifice), l'organisation et l'uniforme. Mais Baden Powell a voulu le scoutisme come un moyen de promouvoir la paix entre les nations. Je n'aime donc pas les simplifications Scoutisme > Fascisme ou Scoutisme > Militarisme. Elles ne tiennent d'ailleurs pas puisque, même si on peut y trouver des rapprochements, ces mouvements ne tendent vers les mêmes objectifs.

Avatar du membre
Caradoc
Messages : 34
Enregistré le : 06 sept. 2008, 11:16
Association : AGSE

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par Caradoc » 10 nov. 2008, 18:29

Ba mon cher Gorbs, je parle de ce que je connais, je ne vais pas m'aventurer a prendre parole pour des mouvements que je ne connais pas :)

C'est pas un déni des autres mouvements c'est juste que personnellement je connais que les SUF SDF et AGSE (qui sont majoritaires).
Jsuis scout catho, je donne donc le point de vue d'un scout catho... si on est sur ce forum c'est pour échanger des idées donc comme l'a dit Boussole, a toi de nous donner ton point de vue, on attend que ca.

Après qu'on parle ici des scouts tradi catho... c'est pcq je vois mal qqn traiter un SDF de fascos :roll:
Gorbs a écrit :droite traditionaliste et chrétienne dont la france a tant honte depuis une soixantaines d'année... allez savoir pourquoi... :roll:
Ca c'est un autre débat :D (enfin c'est pas scout ca a pas lieu d'etre ici ^^)
Gorbs a écrit :Sachez néanmoins que même si les autres mouvements de scoutisme (particulièrement ceux du scoutisme français) ont beau avoir des formes différentes elle n'en partages pas moins a une certaine échelle des valeurs avec vous mais sachez aussi que nous n'attachons plus autant d'importance que vous a ces valeurs...
Tu peux développer stp?

Avatar du membre
faucon-str@ck
Messages : 230
Enregistré le : 09 juin 2006, 16:46
Association : ancien suf - actuel fse
Localisation : quelque part entre la syldavie et le pays perdu

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par faucon-str@ck » 10 nov. 2008, 18:35

Mmmmmmmmh ; grand moment de réflexion :D

Fixation sur les cathos tradis et le reste probablement.
Aprés dela a dire qu' il y à de ma part ou de celle d' autres membres une pure fixette la dessus au point d' en ignorer les autres mouvements j' en suis moins sur....point d' éxagération s' il vous plait.
Cela s' explique probablement par le fait que une majorité des membres du forum soit adhérents au 3 plus grands mouvements après si les autres souhaite s' exprimer sur d' autres sujet libre à eux nous n' attendons que ça ! Après pour ma part j' ai fait Europes et Suf je ne suis donc pas franchement plus que cela au courant des problèmatiques et des idées qui peut venir à l' esprit des scouts d' autres mouvements.

Après qu' inconsciamment il y ai réduction de ma part de scoutisme à Europe, Suf, France c' est possible et je vous prie de m' en excuser.
mais cela pourrait aussi amener un autres débat qui à dejà fait couler beaucoup d' encre sur savoir qu' est qui fait d' un mouvement qu' il soit scout ou non. (Je ne vise personne en particulier et je ne porte là aucune appréciation particulière sur la question ; mais bon aprés la mixité chez les SGDF par exemple pose pour moi fondamentalement un problème).Car après tout le monde peut fonder une assoc en y mettant le nom de scout.
Il y a un mouvement scout au maroc par exemple (si je ne me trompe pas de pays) ou par exemple l' activité se réduit à réunion foot tout les samedis. Bon franchement autant appeler ça un club sportif à ce moment là.
Enfin je n' ai rien contre le fait que les autres mouvement s' exprime au contraire mais dans ce cas là qu' il fasse ! qu' il fasse !

Pour ce qui est des Suf, France et en dernier les Europes et certains mouvement plus "tra" (que je n' aime pas trop mais bon passons) j' estime qu' ils sont pourvus d' une certaine légitimité et autorité indéniable en matière de scoutisme traditionnel en France notamment de part leur ancienneté.

gorbs a écrit :Bref vous n'envisagé que la vue chrétienne de la chose, comme si vous étiez seul détenteurs de la valable et véritable pratique du scoutisme, sachez que vos méthode donnent des valeurs ancienne qui collent tout a fait avec la droite traditionaliste et chrétienne dont la france a tant honte depuis une soixantaines d'année... allez savoir pourquoi...
"bis repetita placent" après c' est justement mon propos ; c' est quand même pas possible de devoir dire des trucs pour que certains le comprennent exactement pareil en trouvant le moyen de dire qu' ils ne sont pas d' accords même s' ils le sont. :requin: non mais ! :mrgreen:
Après ceci dit pour "France qui a tant honte" tout dépent de qu' elles idées on parle et de qu' elle France car on voit ce qui nous dirige moi j' ai envie de rire et vive la France et ses supers français .... bon je m' arrete là sinon je sent que le forum va devenir un grand n' importe quoi par ma faute :mrgreen:
gorbs a écrit : Sachez néanmoins que même si les autres mouvements de scoutisme (particulièrement ceux du scoutisme français) ont beau avoir des formes différentes elle n'en partages pas moins a une certaine échelle des valeurs avec vous mais sachez aussi que nous n'attachons plus autant d'importance que vous a ces valeurs...
Certes, même si les mouvements met avis s' éloigne de plus en plus les uns des autres malgré des tentative de pseudo rapprochement pour jouer la fraternité scoute..............comme disait il n' y a pas longtemps un expert en religion sur France 2, "plus les mouvements sont proches moins il ne peuvent se supporter même avec toutes les meilleures valeurs du monde".....l' Homme est décidemment un être bien compliqué.

boussole a écrit :Pour ce qui est de l'assimilation Scoutisme-Fascisme, je pense que certains éléments de la démonstration sont très largement exagéré. Parfois, j'ai du mal à voir le rapport...
A la création du scoutisme, Baden-Powell a emprunté ouvertement beaucoup d'éléments à l'armée et notamment les valeurs dont tu parles (Honneur, fidelité, esprit de sacrifice), l'organisation et l'uniforme. Mais Baden Powell a voulu le scoutisme come un moyen de promouvoir la paix entre les nations. Je n'aime donc pas les simplifications Scoutisme > Fascisme ou Scoutisme > Militarisme. Elles ne tiennent d'ailleurs pas puisque, même si on peut y trouver des rapprochements, ces mouvements ne tendent vers les mêmes objectifs.

Je sait c' est bien pour cela même si je vous prie de ne pas avoir été clair à ce moment là que j' ai bien réduit à "France, français, Europes, Suf" Car m' est avis que le problème est assez Franco-français; il aurait fallu pouvoir demander à feu Okapi surtout que chez lui entre flamands et wallons ça doit être aussi un sacré cirque.
Donc cela ne retire en rien la fraternité inter-nations de Powell; mais justement même sur cet aspect un rapide tour dans le fascisme français actuel nous donne de nombreuses idées sur la choses : les groupements identitaires pronant par exemple le "0% racisme, 100%identité"
J' ai justement rencontrer beaucoup de scouts cathos tradi ou NON qui sans adhérer à ce type d' idée à 100% y était sur une echelle relative, de globalement à fortement favorable.
Cette idée qu' est ce ? c' est simple : tout le monde chez soi. On est fraternel entre les peuples mais on ne veut pas pour autant se faire "envahir" par les dits peuples ; tout cela sans pour autant y incorporer forcèment de vision raciale.
Et d' ailleurs on trouve peu de scouts noir ou magrébhins ou tout du moins d' origine car la plupart sont aujourd'hui français par "droit du sol" dans nos mouvements ce qui est quand même bizarre le scoutisme devrait s' adresser à tous.
A l' inverse chez les SGDF il me semble que leur intégration soit plus simple.
Certes les mouvements aprés ne tendent pas vers les même objectifs, mais encore une fois je me répète j' entends cela sur un sens plus idéologique, après politiquement parlant il est certains que le raisonnement ne tient pas étant donné que les scouts sont par définition apolitique.

Alors certes il y a des exagération mais je pense que au sein de nos mouvements n' avons pas forcement une vision bien réaliste des choses.
Je pense qu' il faudrait quelqu' un qui n' y connait rien pour nous dire ce qu' il en pense ce serait plus simple.
Mais aujourd' hui être catho ou d' une autre religion suffit parfois pour être taxé de vil facho.
De même dire que l' assoc avait pour fondateur un ancien militaire britannique peut être à mon sens mal perçu par certains extérieurs au scoutisme.


Enfin la réflexion ne vise pas à convaincre que nous sommes fachos ce dont comme je le disais je ne suis pas sur, mais ma réflexion partait justement de voir un peu ce qui faisait nous considérer comme tel de même peut avons à remettre certaines choses en question par rapport a la société actuelle et nos mouvements.
Exemple de la politique anti rangeos depuis quelques années alors que bon en plus aujourd'hui c' est dangeureux de porter des pompes "made in China" :mrgreen: pour moi c' est quand même révélateur car sinon sur quoi tout cela se fonderait il ? Ca veut dire que demain je suis patron d' assoc, le modèle "quechua 14511b44ert rando+" de gamelle quechua ne me plait pas alors interdiction d' acheter les dites gamelles.

fss

Avatar du membre
-Arnaud-
Messages : 197
Enregistré le : 22 janv. 2008, 19:57
Association : Scout d'Europe
Localisation : Rambouillet
Contact :

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par -Arnaud- » 10 nov. 2008, 20:02

j'arrivais a suivre au debut, et m^m je comprenais, mais la ton post sur l'imigration ects, j'ai du mal a voir le lien avec le precedent.
Pour moi la question est la suivante: Qu'est ce que le fascisme?
personnellement je n'arrive pas a avoir une definition claire et concise.
CP createur du SPRINGBOK
Troupe VIIème Rambouillet
Raider n°5658
"l'Honneur du scout est dans la confiance qu'il mérite"

irdnael
Messages : 48
Enregistré le : 26 nov. 2006, 12:34
Localisation : paris-essonne

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par irdnael » 10 nov. 2008, 22:19

Mussolini est mort en 45 et son idéologie avec. Idem Hitler.

Les mots de fascistes de, paramilitaire etc sont très employés comme des arguments polémiques émotionnels. Du genre tu vois trois SDF en bleu albal, tac c'est de futurs miliciens ou des europes, vlan voila les nouveaux SS.

Essayez donc de voir qui dit ça...Mais c'est toujours basé sur l'affectif historique et la confusion délibérée quand il s'agit d'un discours militant.

Ceci dit rangers et cranes rasés pour des scouts c'est à éviter.

Gorbs
Messages : 10
Enregistré le : 15 sept. 2008, 22:21
Association : EEUDF

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par Gorbs » 11 nov. 2008, 17:34

faucon-str@ck a écrit :
Fixation sur les cathos tradis et le reste probablement.
Aprés dela a dire qu' il y à de ma part ou de celle d' autres membres une pure fixette la dessus au point d' en ignorer les autres mouvements j' en suis moins sur....point d' éxagération s' il vous plait.
bon celle là je te l'accorde, je comprend mais tout de même ne pas allez voir dans les autres mouvement non cathos ce qui ce fait tout de même... (j'ai été voir chez les EEDF, j'ai été voir chez les SMF, et même chez les SDF, mais pas chez les EEIF)... bref, passons...
faucon-str@ck a écrit :mais cela pourrait aussi amener un autres débat qui à dejà fait couler beaucoup d' encre sur savoir qu' est qui fait d' un mouvement qu' il soit scout ou non
je ne me risquerais pas a qualifié les scout ou pas mais j'établirais volontiers gradation dans le traditionalisme... en mettant les Europes et suf au plus trad et les EEDF au moins (en encore une telle classification ne tiendrais qu'a l'uniforme et non pas a la pédago...)
faucon-str@ck a écrit :Pour ce qui est des Suf, France et en dernier les Europes et certains mouvement plus "tra" (que je n' aime pas trop mais bon passons) j' estime qu' ils sont pourvus d' une certaine légitimité et autorité indéniable en matière de scoutisme traditionnel en France notamment de part leur ancienneté.
là je ne peut que m'insurgé car si tu regarde bien a l'histoire du scoutisme en france tu verra rapidement que les EUDF et les EDF ont été fondé en 1911 par le pasteur williamson pour les unioniste et je sais plus qui pour les laïque. cela sans mentionné les essais qui ont été fait dès 1909 au seins des UCJG (les YMCA) a Boulogne.
De plus si tu recherche une autorité tout aussi légitime et plus ancienne encore en matière de scoutisme traditionnel en France va voir les unioniste de versaille ou de paris ou dans le val de seine...

Et sinon sachez messieurs que l'idée même de fascisme me répugne et me met en haine. Le fait en est que je ne suis pas français stricto sensus, mon père est nord-irlandais et ma mère, bien que détentrice de la nationalité française car née en France est née d'une mère italienne et d'un père anarchiste espagnol...
de plus nous avons abandonné la religion depuis bien longtemps (je ne suis même pas Batisé, puis de plus quel batême choisir? le protestant ou le catholique?)

amitiés unionistes

Avatar du membre
boussole
Messages : 282
Enregistré le : 11 avr. 2004, 14:05
Association : ancien SUF
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par boussole » 11 nov. 2008, 18:46

Gorbs a écrit :je ne me risquerais pas a qualifié les scout ou pas mais j'établirais volontiers gradation dans le traditionalisme... en mettant les Europes et suf au plus trad et les EEDF au moins (en encore une telle classification ne tiendrais qu'a l'uniforme et non pas a la pédago...)
Oui, classer les mouvements par pédago peut même être surprenant quelque fois. Par exemple, je crois bien que la pédagogie EEUdF est beaucoup plus proche de celle des SUF que de celle des SGdF.
Gorbs a écrit :Et sinon sachez messieurs que l'idée même de fascisme me répugne et me met en haine.
Bon, on est pas la pour discuter politique, c'est pas l'objectif de ce forum mais je peux te rassurer : il n'y a pas à ma connaissance de nostalgiques de Mussolini ici...
Gorbs a écrit :je ne suis même pas Batisé, puis de plus quel batême choisir? le protestant ou le catholique?
Pas besoin d'hésiter longtemps, il n'y a qu'un seul baptême où plutôt il y a une reconnaissance mutuelle des baptêmes.

Avatar du membre
boussole
Messages : 282
Enregistré le : 11 avr. 2004, 14:05
Association : ancien SUF
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par boussole » 11 nov. 2008, 19:09

Gorbs a écrit :là je ne peut que m'insurgé car si tu regarde bien a l'histoire du scoutisme en france tu verra rapidement que les EUDF et les EDF ont été fondé en 1911 par le pasteur williamson pour les unioniste et je sais plus qui pour les laïque. cela sans mentionné les essais qui ont été fait dès 1909 au seins des UCJG (les YMCA) a Boulogne.
Si on regarde les dates de création, c'est entièrement vrai, les Europe (1958) et SUF (1971) sont des mouvements plutôt jeunes. Mais, je crois que la réalité est plus compliquée que le simple regard de ces dates.

Bon pour les Europe ok, c'était un mouvement entièrement nouveau développé au lendemain de la guerre sur l'idée nouvelle d'une Europe unie. En revanche, les SUF sont à l'origine des Scouts de France qui souhaitaient garder le système des patrouilles au moment des grandes réformes pédagogiques. Il se veulent dans la continuité des Scouts de France et ont longtemps pensé les réintégrer.

Revenons en aux dates de création, les SUF ont été fondé en 1971, les Scouts de France en 1920 et pourtant mon groupe SUF l'a été en 1916. Comme quoi les dates de création des mouvements ne sont parfois pas un bon indicateur.

Mais je crois que faucon-str@ck s'est mal exprimé et voulait surtout dire qu'il jouissaient d'une certaine légitimité de par leur fidélité à la méthode scoute de BP (entre autres système des patrouilles) que d'autres mouvements ont abandonné. C'est au moins vrai vis à vis des Scouts et Guides de France dont la méthode a beaucoup été remodelée.

irdnael
Messages : 48
Enregistré le : 26 nov. 2006, 12:34
Localisation : paris-essonne

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par irdnael » 11 nov. 2008, 23:30

Gorbs a écrit : sachez messieurs que l'idée même ....

amitiés unionistes
Messieurs...? A des scouts ...?

C'est le sang sang irlandais ou espagnol qui te donne une tête de plus que les autres. En touit cas ce ne peut pas être le sang italien, j'en ai plein et je suis d'une modestie... :D

Gorbs
Messages : 10
Enregistré le : 15 sept. 2008, 22:21
Association : EEUDF

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par Gorbs » 13 nov. 2008, 19:42

en tout humour il est vrai que la modestie n'est pas chose qui m'étouffe... mais bon... mieux vaut en rire que de ne pas s'en rendre compte... sinon j'affectionne fortement un langage soutenu et quelque peut altier...
et si cela vous dérange veuillez m'en excuser.

gorbs

post-scriptum: diable! je vient de remarquer que chacun de mes messages soulève une vague de réaction... j'en suis fort heureux... :D

Emcalr
Messages : 11
Enregistré le : 23 févr. 2012, 00:42
Association : SUF
Localisation : Bordeaux

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par Emcalr » 01 avr. 2012, 23:44

Quand vous parler des scouts "tradi" ( je mets entre guillemets car si vous trouvé une personnes qui aura une définition qui va à tous le monde...) ne parler plus des SUF ( en tous cas ce de Bordeaux).
L'aumonier de mon lycée à dit "nous serons toujours le facho des uns, le communiste des autre..."
Il a raison aussi sur le scoutisme: pour moi les SUF ne vivent plus un scoutisme profond, et on les "insulte" de facho!
Un facho c'est Goldofaf, un groupe identitaire... Mais pas des "boy-scout" :gratte:

FSS
«Rien de plus, tout en mieux, et avec la Grâce de Dieu!»

Fanfan
Messages : 3
Enregistré le : 13 avr. 2012, 14:29
Association : Sgdf

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par Fanfan » 13 avr. 2012, 14:43

Hello

Vous avez demandé quelqu'un qui n'y connait rien au scoutisme ...je suis (presque) votre homme :wink:

En fait je n'ai intégré le scoutisme que cette année en tant que chef scout pour amener mon soutient à une unité des Sgdf.

Pour moi le scoutisme n'est pas un mouvement fasciste comme on peut parfois l'entendre.

En revanche je pense qu'avoir été scout durant sa jeunesse nous met sur les voix d'une France conservatrice surtout pour les mouvements plus "tradis". Je ne sais pas si cela vient du fait que les jeunes qui pratiquent ce scoutisme sont eux même issus de famille qui votent conservateurs (j'entends UMP) ou si c'est le scoutisme lui même qui encourage ces idées.

Pour moi le scoutisme permet de faire durer ces idées plutôt conservatrice avec l'âge en côtoyant des gens qui partagent ce type d'idée.

Enfin il me faudrait des chiffres pour parler avec plus d'assurance mais j'ai tout de même le sentiment assez fort qu'un "bon scout" ne vote pas à gauche. Je veux dire que le mouvement scout s'est rapproché vers la droite au même titre que la religion catholique qui s'adresse moins aujourd'hui aux classes populaires. Après la droite est pour moi bien différente du fascisme mais ce n'est peut être pas justement le point de vue de ceux qui traite le scoutisme d'organisation fasciste.

Enfin si vous connaissez de nombreux scouts sympathisants d'un mouvement de gauche faites moi vite savoir que je me trompe :wink:

Avatar du membre
dingo
Messages : 74
Enregistré le : 06 oct. 2010, 09:53
Association : sgdf

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par dingo » 13 avr. 2012, 17:33

Effectivement, je penses personnellement que tu te trompe grave.
Parmi les adultes qui sont passé par le scoutisme, qui sont encore soit dans les mouvements, soit qui agissent dans le scoutisme tout en étant hors d'un mouvement quelconque, donc en "free lance", tu as autant de personnes dans chacune des famille de pensée politique,. peut-être que ton cercle relationnel est encore un peu restreint pour le vérifier. Mes différents engagement associatifs ou syndicaux en sont un témoignage, par les gens que j'y ait croisé et qui étaient soit issu du scoutisme ou qui y étaient encore actifs.

Fanfan
Messages : 3
Enregistré le : 13 avr. 2012, 14:29
Association : Sgdf

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par Fanfan » 13 avr. 2012, 17:45

Ok c'est possible que je me trompe :x ...

Pour affirmer ça je me suis basé sur des connaissances qui ont fait les scouts d'Europe et que je sais hostile aux partis de gauche..

En tout cas c'est bien tu m'as retiré une idée reçu que j'avais en tête ^^
Par contre du coup je me demande maintenant si ce que j'ai dit n'était pas spécifique aux scouts d'Europe et peu être Unitaires même si j'avoue connaître très mal ces derniers.

Avatar du membre
dingo
Messages : 74
Enregistré le : 06 oct. 2010, 09:53
Association : sgdf

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par dingo » 13 avr. 2012, 19:23

Pour ce qui est de certains mouvements, je te laisse la responsabilité de faire des amalgames ou de tirer des à priori, à partir de posture de quelques membres ou "attachement" sociologique d'autres des ces membres. Je ne parlait que de scoutisme en France.

Quand on dit;
« les français ont tous un béret sur la tête et une baguette de pain sous le bras et mangent qui fromage qui pue»
= Danger d'amalgame, d'à priori ou de cliché parfaitement faux, mais qui sont toujours la porte ouverte à d'autres à priori, clichés, amalgame un peu plus sournois.

Fanfan
Messages : 3
Enregistré le : 13 avr. 2012, 14:29
Association : Sgdf

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par Fanfan » 14 avr. 2012, 16:55

Euh tu sais de quoi je parle quand je dis scout d'Europe ? :shock:
Parce que le scoutisme en France ça concerne aussi les guides et scouts d'Europe... C'est une association française qui appartient à l'Union internationale des guides et scouts d'Europe.
T'as été scout en fait ? oO

Avatar du membre
dingo
Messages : 74
Enregistré le : 06 oct. 2010, 09:53
Association : sgdf

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par dingo » 14 avr. 2012, 17:53

Fanfan a écrit :Euh tu sais de quoi je parle quand je dis scout d'Europe ? :shock:
.../....
T'as été scout en fait ? oO
:cry: :P :corde:

j'ai prononcé ma promesse louveteau en 59, ma promesse éclaireur à la troupe SdF 56° paris le 24/02/62, j'ai été CP, CT, et chef de groupe SuF.

j'ai fais deux passage à la FSE ancienne fédération des scout d'Europe devenue l'AGSE, je penses savoir de quoi je parles.
pour tout te dire ce soir des chefs sgdf viennent partager ma table en préparation de la saint Georges. :wink: :P

Emcalr
Messages : 11
Enregistré le : 23 févr. 2012, 00:42
Association : SUF
Localisation : Bordeaux

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par Emcalr » 22 avr. 2012, 01:00

Je suis d'accord avec Fanfan, les scouts sont conservateurs.
À Bordeaux tout les scouts que je connais sont à droite (Europa,SUF,Europe,sdFrance).
Les scouts ne sont pas facho dans le fond, c'est comme dire que N.Sarkosi (on l'écrit comme ça ?!) et naz|...
Il y a des personnes qui veulent supprimer le scoutisme et font références à la jeunesse hitlériennes (mais pas aux pionniers communiste ?!)qui s'inspire du scoutisme.Ne les écouter pas!
On ne peut pas stigmatiser les scouts si Dingo en a trouvé de gauche.
«Rien de plus, tout en mieux, et avec la Grâce de Dieu!»

fpetitje
Messages : 7
Enregistré le : 06 août 2012, 15:04
Association : Ex-FSE

Re: Les scouts, un mouvement fasciste ?

Message par fpetitje » 06 août 2012, 17:22

Bonjour,

Cette idée à toujours été alimenté et cela depuis des décennies. Je suis un ancien scout d'Europe et j'ai régulièrement été traité de fasciste pourtant d'origine Réunionnaise.

A cela je répondais que ma troupe à l'époque était composé de différentes nationalités et notamment africaines.
Nous avons pu compter :
- 1 sénégalais
- 2 ivoiriens
- 2 cambodgiens/loasiens (je ne me souviens plus, c'était après mon départ de la troupe)
- 2 antillais
- 1 réunionnais (c'est moi)

Vous pouvez voir la HP après mon départ, cela se passe de commentaire et les récalcitrants n'ont qu'à bien se tenir.:

http://troupe3stmaurice.free.fr/?HP-92-93-a-Randol

Fennec T.

Répondre