Que reproche-t-on aux SGDF ?

Réflexions et débats et polémiques scoutes : activités, pédagogie, traditions, méthode scoute.
renard malicieux
Messages : 1
Enregistré le : 19 nov. 2007, 12:26

Message par renard malicieux » 19 nov. 2007, 12:41

Bonjour je suis scout de france (pionnier) dans mon poste on est 4 pionniers et 12 caravelles, je me souviens qu'avant 2004(instauration de la mixité) quand j'étais encore scout, tout était différent, je ne sais pas ce que ca a donné au niveau national mais dans le groupe ca a complètement changé:commencons par LE point positif:les effectifs, ca permet aux scout un petit sursis avant l('eventuelle) chute...
négatifs... jeux rando et en général tout est bcp moins physique (majorité de filles pourtant pas démotivées) les valeurs scoutes traditionnelles et les fondements du scoutisme complètement disparus :( j'ai vécu 3 supers années scoutes et des supers camps et nous voulons pour notre dernière année de pios au moins de revenir au fondements et a la base du scout: simplicité, courage, foi en dieu et aux pionniers ... l'ensemble du poste pionnier du groupe trouve la réunification assez négative (garcons comme fille) nous comptons également sur nos chefs pour nous transmettre leurs connaissance et leurs souvenirs de la belle époque des scouts de france... c'est vrai les sgdf n'ont pas d'autre particularité que d'etre intégré dans la société et je trouve cette valeur pas très noble :? nous nous motivons pour arriver à chaque réunion son uniforme complet(chemise rouge dans le short beige avec le foulard et si possible le 4 bosses.
signé: le poste pionnier rebelle
vive bp

Avatar du membre
Pierrick B
Messages : 87
Enregistré le : 18 sept. 2007, 19:29
Association : Scouts d'Europe
Localisation : 1ere chartreuse
Contact :

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par Pierrick B » 30 juin 2008, 17:10

Autre chose qui ressort chez les SGdF ( j'en connait quelque uns ) c'est que le séparation en 2 branches des éclaireurs, fait que les plus jeunes (12-14 ans ) ne profitent pas de l'expérience des plus âgés, et du coup quand ils arrivent Pio ils n'ont pas les techniques, l'expérience, le vécu que pourrai avoir un Scout d'Europe ou un SUF ( ainsi que dans d'autres mouvements mais je connait surtout ces deux là ) qui arrive à sa 3eme année.
Bouquetin
Fier et vaillant
Image

superC
Messages : 6
Enregistré le : 01 juil. 2008, 11:38
Association : FSE

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par superC » 01 juil. 2008, 18:51

En fait je crois que ce qui choque dans votre mouvement, c'est que vos activites ne denotent pas assez ( ou ne semblent pas denoter assez) de ce que l'on peut faire dans n'importe quelle colonie de vacances. Etant guide d'europe je ne connais pas bien ton mouvement mais j'entends souvent dire que ce n'est pes la peine d'etre scout si c'est pour faire ce que vous faites.
Bien sur les gens qui disent cela ne vous connaissent pas bien : faites donc connaitre vos activites au plus de monde possible!

Avatar du membre
Pierrick B
Messages : 87
Enregistré le : 18 sept. 2007, 19:29
Association : Scouts d'Europe
Localisation : 1ere chartreuse
Contact :

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par Pierrick B » 01 juil. 2008, 20:30

Euh ... sur le dernier point
faites donc connaitre vos activites au plus de monde possible!
je ne suis pas du tout d'accord avec toi : les SGdF se font beaucoup plus connaitre et font beaucoup plus de pub que les autres mouvement. Parce que les SdE par exemple ne sont connu que par le bouche a oreille.
Je n'ai jamais vu de SdE ni de SUF faire d'animation de rue, animer des stands, faire des affiches ... alors que chez les SGdF il y en a a la pelle. Sur ce point là ils font nettement plus fort que les autres mouvements.
Bouquetin
Fier et vaillant
Image

Avatar du membre
claire de BLR
Messages : 77
Enregistré le : 15 mai 2007, 21:39
Association : guides et scous d'europe
Localisation : Québec en ce moment

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par claire de BLR » 02 juil. 2008, 17:36

Animation de rue peut etre pas mais chaque année, dans ma ville nous avons un foum des associations et depuis quelques années, nous faisons le maximum pour y etre present. Les gens viennent nous voir, regardent le livre d'or d'une patrouille, des photos et des videos sans oublier les panneaux préparés a l'avance et discute avec nous. En general, ils repartent avec une bonne impression de ce qu'est le scoutisme chez les europes.
De plus, n'oublie pas que tu peux demander a avoir des posters ou des tracts gratuitement (il me semble). Apres, les SUF et les SDE sont en general tres present sur leur paroisse et c'est aussi un bon moyen pour se faire connaitre. :wink:

Guillaume
Messages : 325
Enregistré le : 12 oct. 2006, 18:06
Association : Scouts Unitaires de France
Localisation : Paris

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par Guillaume » 04 juil. 2008, 21:39

perso je trouve que ca fait pas assez commando les sdf, c'est de la rigolade :D
le but du scoutisme c'est de devenir un bourrain, de se faire mal ! muahaha
" a combattre sans soucis des blessures "
(joke (ou_pas))

Avatar du membre
claire de BLR
Messages : 77
Enregistré le : 15 mai 2007, 21:39
Association : guides et scous d'europe
Localisation : Québec en ce moment

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par claire de BLR » 05 juil. 2008, 16:26

Je sais que les garçons ont souvent plus d'instincts bestials que les filles mais je ne crois pas que le scoutisme doit se resumer a une superbe occasion de faire des megas bastons dans les bois !!! :evil:

Avatar du membre
-Arnaud-
Messages : 197
Enregistré le : 22 janv. 2008, 19:57
Association : Scout d'Europe
Localisation : Rambouillet
Contact :

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par -Arnaud- » 05 juil. 2008, 19:39

Guillaume a écrit : " a combattre sans soucis des blessures "
Ce que tu cites ici, c'est la prière scoute, et je te rappelle que les SdF sont laïcs...!
Aussi, prises à part, les différentes parties de la prière scoute n'expriment rien !
Donc ça commence par "Seigneur Jésus" et ça fini par "sans attendre d'autres récompenses que celle de savoir que nous faisons votre sainte volonté".
C'est combattre, mais pas combattre pour combattre, c'est combattre pour Dieu.

donc , si je me permet, ta citation n'a rien a faire dedans ! (et tac :D )

maintenant, je ne reproche rien aux SdF, car "le scout est le frère de tout autre scout!", et de plus, je peux en avoir contre des personnes, mais pas contre des mouvement, des groupes. :gratte:
CP createur du SPRINGBOK
Troupe VIIème Rambouillet
Raider n°5658
"l'Honneur du scout est dans la confiance qu'il mérite"

Avatar du membre
boussole
Messages : 285
Enregistré le : 11 avr. 2004, 14:05
Association : ancien SUF
Localisation : Paris
Contact :

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par boussole » 05 juil. 2008, 20:17

-Arnaud- a écrit :Ce que tu cites ici, c'est la prière scoute, et je te rappelle que les SdF sont laïcs...!
Les SGdF sont une association catholique... ce sont des laïcs au sens où les membres n'appartiennent pas au clergé mais pas au sens où l'assoce serait neutre religieusement. Ils partagent donc la même prière scoute.

Guillaume
Messages : 325
Enregistré le : 12 oct. 2006, 18:06
Association : Scouts Unitaires de France
Localisation : Paris

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par Guillaume » 08 juil. 2008, 15:02

-Arnaud- a écrit :et je te rappelle que les SdF sont laïcs...!
C'est nouveau ça ? lol
-Arnaud- a écrit :Aussi, prises à part, les différentes parties de la prière scoute n'expriment rien !
Donc ça commence par "Seigneur Jésus" et ça fini par "sans attendre d'autres récompenses que celle de savoir que nous faisons votre sainte volonté".
C'est combattre, mais pas combattre pour combattre, c'est combattre pour Dieu.

donc , si je me permet, ta citation n'a rien a faire dedans ! (et tac :D )
"et tac" rien du tout, mon post était une simple boutade ...

Avatar du membre
-Arnaud-
Messages : 197
Enregistré le : 22 janv. 2008, 19:57
Association : Scout d'Europe
Localisation : Rambouillet
Contact :

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par -Arnaud- » 08 juil. 2008, 15:10

Guillaume a écrit : "et tac" rien du tout, mon post était une simple boutade ...
Guillaume a écrit : (joke (ou_pas) )
:? :shock: :o :( :) :D 8) :lol: :x :P :cry: :wink: :roll: :twisted: :evil: :gratte:

En ce qu'il s'agit de la laïcité, autant pour moi, erreur d'éguillage!!
CP createur du SPRINGBOK
Troupe VIIème Rambouillet
Raider n°5658
"l'Honneur du scout est dans la confiance qu'il mérite"

Avatar du membre
Pierrick B
Messages : 87
Enregistré le : 18 sept. 2007, 19:29
Association : Scouts d'Europe
Localisation : 1ere chartreuse
Contact :

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par Pierrick B » 24 juil. 2008, 17:38

-Arnaud- a écrit : maintenant, je ne reproche rien aux SdF, car "le scout est le frère de tout autre scout!", et de plus, je peux en avoir contre des personnes, mais pas contre des mouvement, des groupes. :gratte:
Au contraire, je pense plutôt l'inverse : on ne peut pas en avoir contre les SGdF, on ne les connait pas chacun personellement et on ne peut pas en avoir contre eux. C'est comme si tu voyait un jeune dans la rue et sous pretexte qu'il soit SGdF tu le charge de tous les préjugés que tu as. Mais on reproche au mouvement certaines valeurs qu'ils ont ( ou qu'ils n'ont pas) , certains choix d'éducation ....
Bouquetin
Fier et vaillant
Image

Avatar du membre
-Arnaud-
Messages : 197
Enregistré le : 22 janv. 2008, 19:57
Association : Scout d'Europe
Localisation : Rambouillet
Contact :

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par -Arnaud- » 28 juil. 2008, 11:33

Pierrick B a écrit :
Mais on reproche au mouvement certaines valeurs qu'ils ont ( ou qu'ils n'ont pas) , certains choix d'éducation ....
quand je reproche a quelqun d'avoir, ou de ne pas avoir, fait tel ou tel truc, c'est que le fait de son action me pose probleme, me fait du mal.Or, si les SGDF fonctionnent avec la pédagogie qui est la leur, c'est leur problemes!Si cette pedagogie est inapropriée, c'est surtout aux SGDF eux-même de se pleindre, pas a nous!!Maintenant, je ne pense pas que tout le monde soit fait pour courir dans les bois en culotte courte.Alors si leur vision du scoutisme est celle critiqué precedement, alors tant mieux, si cela permet de faire grandire des miliers de jeunes, alors tant mieux.
D'apres vous pourqoi les SGDF sont ils , en therme d'éffectifs, les plus nombreux? C'est peu etre que leur pedagogie s'adresse a un publique plus large, alors que nos mouvements ne s'adressent qu'a un publique fermé, mais qui aime sa.
Etre ouvert ce n'est pas savoir comprendre les defauts des autres, c'est passer outre!(moi)

Chaqun sa vision du monde, et comme le dit quelqun qui avais raison sur se point là: "il ne faut pas rever sa vie, mais vivre ces reves!"
CP createur du SPRINGBOK
Troupe VIIème Rambouillet
Raider n°5658
"l'Honneur du scout est dans la confiance qu'il mérite"

Avatar du membre
bersace
Messages : 22
Enregistré le : 11 oct. 2007, 23:33
Association : FSE, SUF
Localisation : Paris XII, Bercy
Contact :

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par bersace » 31 août 2008, 21:29

Ave,

Dernièrement, il y a un super bouquin qui traîte exactement du sujet : « S'il plaît à Dieu, toujours », Section 3, par le père Alain HOQUEMILLET, prieur de la Ste Croix de Riaumont. Il y analyse les bouquins publié par les penseurs (Charles CÉLIER et Christian GUÉRIN) de la réforme pionniers/rangers de 63 avec force d'information issue notament du célèbre laboratoir scout de Riaumont. Ce bouquin est une mine d'or.

Pour ma part, je me demande vraiment si les Scouts de France sont des scouts. Ça peut paraître choquant, mais la franchise m'y oblige. Quant on voit les textes, les cérémoniaux et les activités ; quant on voit les attitudes, les réformes successives, on se demande où est le scoutisme, où est l'esprit scout. Ça me fait une peine immense de voir qu'aujourd'hui, « Scout de France » est une insulte dans le scoutisme traditionnel, alors que c'est le mouvement qui a donner à scoutisme son universalité grâce au Père SEVIN, être Scout de France fut jadis un honneur, aujourd'hui une honte. Alors, pourquoi se poser une telle question : Les Scouts de France sont-ils scouts ? Suffit-t-il d'avoir un foulard (quand on ne l'a pas oublié) ? Je vais parler ici des Scout de France dans les textes, car leur application est assez disparate (entre ceux qui freinent des quatres fers et ceux qui ne savent même pas que des textes existent …).

Premièrement, le bon sens me dit qu'un mouvement qui enchaîne ainsi réforme sur réforme ne doit pas être en très bonne santé. Il y a quelque chose qui cloche.

Ensuite, à propos de l'apparence. L'uniforme est très important, il est l'image de notre scoutisme. Baden Powel disait justement à propos de la chemise : « Peu importe la couleur du moment que c'est discret » (sous entendu dans la nature, mais aussi dans la ville). Les Scout de France avait d'ailleurs adopté l'uniforme kaki dans les années 30 avant d'opter pour le beige dans l'après-guerre. Voilà une première contradiction directe avec Baden Powell ! Plus grave à propos de l'uniforme, le choix de la chemise rouge et même du nom pionniers étaient emprunté aux jeunesse communiste. Cela fit un scandale au Jamborée d'Athène de 63 où les premiers poste pionniers firent leur apparition. C'était à la limite de la provocation.

Sur les méthodes ensuite : le système des patrouilles a été explicitement cassé au nom d'une autogérance, à la mode dans les années 60. Chez les rangers, on a une méthode proche de la meute : tout ce jour en troupe. Chez les pionniers, le projet d'année est aussi un projet de poste (construire une piscine, un pont, etc.). Les équipes ont un but pratique pour répondre au projet d'année.

Dans la même ligné, le chef s'efface. Chez les rangers, il n'y a pas besoin d'intermédiaire entre les pionners et la maîtrise. Chez les pionniers, le chef est interchangeable, c'est une question de compétence et non de vocation. « Seigneur et chef Jésus-Christ, qui malgré ma faiblesse, m'avez choisi pour chef et gardien des mes frères scouts. ». Ces paroles n'ont plus aucun sens avec les pionniers/rangers puisqu'on se place dans un modèle « démocratique » plutôt que « fraternel ». Le chef n'est pas le grand frère, mais celui choisi pour mener et accomplir la tâche (le projet) à son terme. La responsabilité du chef chez les pionniers relève du projet et non de la progression des autres pionniers. Classes et badges passent à la trappe !

Dans la première réforme, il y avait un constat : beaucoup de scout ne continuent pas après leur premières ou deuxièmes année (j'ai moi même fait 2 années seulement). D'où la scission en pionnier rangers. Finalement, ça a juste permis de ne pas se rendre compte qu'on a moins de pionniers que de rangers. Pire, on a détruir le système des patrouilles, si essentiel au scoutisme. « Pivot de l'œuvre » pour reprendre les mot du père SEVIN ! Baden Powell conseillait qu'au moins les 2/3 des scouts soient C.P. dans leur vie. Le C.P. est le rôle fondamental dans la pédagogie du scoutisme, non pas au détriment des patrouillard, au contraire. En cela, la réforme contredit directement et explicitement B.P. et SEVIN.

Finalement, c'est le fond même qui a changé. Baden Powell et le père SEVIN voulaient faire des garçons des hommes, des citoyens et des saints. Alors que le système éducatif produit des « opérateurs » pour le marché du travail, le scoutisme veut développer des hommes. On retrouve les 5 buts du scoutisme : santé, sens du concret, caractère, service, foi. Les pionners veulent rendre les garçons de 15 ans utiles à la société (on construit la piscine municipale, etc.) au lieu d'en faire des hommes. Au lieu de jouer l'aventure, on joue à travailler. Finalement, on rejoint le système éducatif, usine à « opérateur ». L'abandon de la foi est le coup de grâce : le but n'est plus de mener le garçon vers la sainteté (c'est son affaire), on se contente d'en faire un bon citoyen utile à la République. La dimension du scoutisme en est nettement réduite.

L'abandon de la loi, des principes, des vertus et de la promesse n'est pas seulement symbolique. Il y a dedans un refus assumé de l'héritage chevaleresque et surtout, la réduction de la perspective du scoutisme. On dit souvent « Scout un jour, scout toujours » et surtout, dans le cérémonial de la promesse : « S'il plaît à Dieu, toujours ». L'engagement à ceci de différent de la promesse : c'est temporaire. On réduit l'esprit scout à un truc d'enfant, juste pour faire grandir (un peu comme le livre de la jungle, c'était bien, mais en fait, Akéla s'appelais Marjolaine !). Les SdF ont abandonné le trio Servir (Dieu, Église, Patrie, Europe), Aider son prochain, Observer la loi scoute. C'est devenu complètement flou, adaptable, etc.

http://fr.scoutwiki.org/Promesse est très bien sur le sujet. D'une manière générale, on "en veut" aux SdF d'avoir abandonné l'héritage du Père SEVIN et de Baden Powell en aboptant des textes (promesse, loi et principes) creux et suivant l'esprit du temps, à l'instar de mouvement américains. Quelle est la valeur de sa promesse si 10 ans plus tard, on ne peux la prononcer avec d'autres jeunes. Cf. le renouvellement de la promesse, ça en devient ridicule. J'étais à Montmartres le 1er août 2007, le texte disait : « Je renouvelle la promesse que j'ai faite ». ridicule …

À propos de scoutisme chrétien ou pas. Que la foi soit explicite (SEVIN) ou pas (BP), le scoutisme est né d'une conception pleinement chrétienne de l'Homme. « Servir et sauver son prochain » (Art 3, certainement le plus grand) « sent bon l'Évangile ». Le développement personnel lui-même est issue du christianisme (chez les musulmans, la communauté prime sur l'individu). Bref, le scoutisme a ses racine dans l'Évangile. Lorsque les naz|s, les communistes, les musulmans et les israëlites ont adopté la « méthode scoute » soit ils l'ont dévoyé pour en faire un outils politique (ou paramilitaire), soit ils vivent un scoutisme fade, soit ils vivent au final des valeurs chrétienne sans bien s'en rendre compte. « Meilleur scout parce que catholique, meilleur catholique parce que scout », Père SEVIN.

Autre point de contradiction : la vision de l'Homme dans la nature. Dans le scoutisme, on va s'inspirer du peaux-rouge qui connaît la nature pour en tirer le meilleur en la respectant (Art 6). Baden Powell admirait beaucoup le Zoulou lors de ses campagne coloniales. Chez les pionniers, on va dominer, maîtriser la nature (construire la route, le pont, etc.) pour l'adapter au besoin de l'homme, de la société. C'est l'illusion des trente glorieuses, avant le choc pétrolier, avant le réveil de la conscience écologique. Cela est en pleine contradiction avec Baden Powell.

Enfin, ce qui fait vraiment mal, c'est la récupération du père SEVIN qu'on fait les SdF dans les années 90, lors de l'ouverture du procès de béatification. Alors qu'ils ont rejeté le père SEVIN dans les années 60, ils essaient de se rattacher à lui alors qu'ils sont en pleine contradiction avec sa pensée sur de très nombreux points. Faut voir à quel point ils vident les textes du père SEVIN de leur valeur en en tombant dans l'historicisme. Ce qui explique d'ailleurs leur besoin de réforme perpétuelle ;) .

Je ne parle pas de la route qui n'a plus aucun sens chez les SdF. On se contente de faire des repas pizza pour préparer des voyages humanitaro-touristique. Plus aucune pédagogie, et encore moins d'esprit Scout.

Au final, les Scout de France n'ont pas le même but ni les mêmes moyens que les scouts « traditionnels » (FSE, SUF, ENF). C'est dommage. Tout SUF devrait se sentir comme exilé, en attente du retour de l'esprit scout dans le mouvement Scout de France.

Désolé pour la longueur.

FSS,
Étienne.
E Ultreïa !

Avatar du membre
lerouge
Messages : 88
Enregistré le : 01 sept. 2008, 11:52
Association : SGdF

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par lerouge » 01 sept. 2008, 13:21

La religion, chez les scouts, voila un sujet très personnel, et compliqué. En effet si nous avons vocation à accueillir tous les jeunes sans distinction de races, d'origine, ni de confession ; comment vivre la foi avec des jeunes athées ou d'autre confession, tout en respectant leur convictions ?

On propose la foi, on ne l'impose pas. Chacun de nous vit sa foi à sa façon, et qui détient la vérité ? Ce que je trouve intéressant chez les pionniers c'est l'ouverture que laisse la charte sur la question de la religion.

Chercheur de dieu

Le pionnier cherche dans ses doutes des raisons de croire
Il partage ses convictions
et prie avec ceux qui croit en Jésus Christ


Le pionnier, la pionnière ou la caravelle est à l'age de faire ses propres choix, et de prendre position y compris en se qui concerne sa foi.

Trouver dans ses doutes des raisons de croire, Comme saint Thomas c'est de remettre en cause se qui nous est dit, et de chercher soi même des réponses. Nous connaissons tous les abus commuent au nom de la foi hier et aujourd'hui par ceux qui croit sans question. Il s'agit de construire sa foi et non de se contenter de celle que l'on nous donne.

Il partage ses convictions. Affirmer sa foi ce n'est pas toujours facile, surtout dans la société actuelle. Autant plus quant on est soit même en recherche. Mais pouvoir partager ses convictions et être ouvert au débat ne peut que nous aider, vous le prouvez ici même.

Il prie avec ceux qui croit en Jésus Christ. Il prie avec et non il prie comme. Si nous restons un mouvement Catholique c'est dans le respect des convictions de chacun. Si nous prions ensemble nous sommes libre de prier chacun comme nous l'entendons et d'adresser nos prière à qui nous voulons.

Etre chercheur de dieu c'est avant tout faire des choix et les assumer le "Life motiv" des pios.

En tant que chef je n'aime pas influencer mes jeunes par ma foi, préférant leur permettre de construire leur propre foi, mais pour ceux que l'idée de même de Dieu rebutent je leur dit que si dieu a fait l'homme à son image, croire en Dieu c'est croire en l'homme. Le plus important c'est d'aimer son prochain.

rappelons nous qu'au début, BP n'avait pas inclut la religion dans le scoutisme, car pour lui contempler la nature c'était contempler l'oeuvre de Dieu

Avatar du membre
lerouge
Messages : 88
Enregistré le : 01 sept. 2008, 11:52
Association : SGdF

Re:

Message par lerouge » 01 sept. 2008, 19:53

La législation de la DDJS nous oblige à dormir dans du dur à partir d'une certaine date pour éviter que nos petits scouts fassent des hypothermies dans leurs tentes.
Nous en tant que chefs, sommes tenus de respecter la loi... En imaginant qu'il arrive malheur à un scout alors que nous dormons sous la tente en plein hiver, c'est notre responsabilité qui est engagée et on risque la taule. Tout ça pourquoi? Parce qu'une tripotée de pauvres cons qui n'ont probablement jamais fait de scoutisme de leur vie associent ce mouvement à une colonie de vacances et le soumettent à la législation des centres de loisirs.
On nous empêche donc de faire des week ends sous la tente au mois de Novembre, Décembre, Janvier, Février et Mars je crois.

Je n'ai pas la législation dans la tête ni a porté de main, mais en ce qui concerne les pionniers, il y a pas de restrictions pour camper sous tente toute l'année, on a vérifié avec l'acoped (accompagnateur pédagogique), et nous l'avons fait toute l'année y compris un magnifique we de Décembre sous la neige.

Par contre évite de cracher sur jeunesse et sport, qui pour ça part a une très bonne opinion des Scoutes et guides de France. En outre je te signale que la "tripotée de con" nous à conféré un statut spécial, d'accueil de scoutisme.

Avatar du membre
Vautour
Messages : 46
Enregistré le : 21 déc. 2008, 02:11
Association : Scouts Unitaires de France

Re:

Message par Vautour » 03 janv. 2009, 00:42

Edbanger,

merci pour ce sujet que je découvre un peu tard comme le forum d'ailleurs! ;)
Ton intervention est justement le genre de discours posé, courtois et argumenté que l'on ne trouve que trop rarement chez les SGDF. J'ai été moi même SDF ranger (ou scouts) puis pionniers et enfin compagnons. J'ai aussi été éclaireur(second de pat) puis assistant chef de troupe SUF et enfin chef de troupe scouts d'europe.

Les SDF se veulent "dans le vent" pour faire simple. Et la tolérance est leur leit motiv absolu, comme tous nos médias. Et sous prétexte d'être "archi méga pro tolérance", ils ne tolèrent absolument pas ceux qu'ils considèrent intolérants... Exactement comme nos médias et nos hommes politiques. Les mouvements scouts traditionnels n'ont plus droit à la considération sous prétexte qu'ils sont trop "intégristes"(mot à la mode utilisé à tort pour désigner les conservateurs...)
J'ai des anciens copains des SDF qui ne voulaient plus me parler parce que j'étais devenu SUF... En revanche, aucun SUF ne m'a jamais reproché d'avoir été SDF. J'ai prononcé ma promesse chez les SDF et j'ai même été totémisé chez eux. En arrivant aux SUF ou aux FSE, on a reconnu ma promesse et les sachems ont reconnu ma totémisation comme valable. Tous naturellement. On ne m'a pas demandé une seconde de renier mes origines SDF.

Malheureusement, pour une grosse majorité de SDF, les mouvements tradi sont au pire, intégristes et dangereux; au mieux ridicules et dépassés...

C'est bien dommage mais c'est un fait.

Un fait difficile à vivre puisque lorsque je suis avec un suf, je défends toujours les SDF et qd je suis avec un SDF, je défends toujours les SUF et les FSE!!! :roll:

La première fois que j'ai vu des SUFs, c'était en camp pionnier. Nous partagions un wagon. Nous tous, les pionniers, on se moquait d'eux avec leurs chapeaux et leurs shorts ridicules! Moi aussi, alors que je découvrais que les SDF n'étaient pas les seuls scouts existants et que des scouts "comme avant existaient encore!!!"(miracle!!! :D ) Mais je me sentais obligé de faire comme les autres pour me rendre intéressant... l'année d'après je suis entré chez les SUF ! :D Et ce short que je trouvais ridicule, j'en suis devenu fier comme un chevalier de son armure!!! (mais bon c'est un autre sujet! ;) )
En conclusion: Par expérience, je sais que ceux qui se disent le plus tolérant le sont rarement. Et je pense que c'est parce que les SDF sont en majorité intolérants et se voudraient les seuls scouts dans le droit chemin que les autres mouvements ne les aiment pas autant qu'ils le devraient puisque Scout avant tout. D'ailleurs, il est assez significatif de voir que tous les autres mouvements (SUF, ENF, FSE, SCDF, etc...) ont des relations amicales.

Sinon, un petit détail qui n'en est pas un:
edbanger a écrit :Mais je ne pense pas que la vocation première de ce mouvement soit d'évangéliser les jeunes...
Là tu te trompes: BP a bien dit que tout mouvement scout DEVAIT être basé sur une religion, peu importait laquelle. J'essaierai de retrouver la citation exacte.

C'est aussi un des problèmes qui se posent avec les SDF. Combien ont lu "Eclaireur" de BP? C'est pourtant LE livre qui a créé le scoutisme! (BP ne pensait pas créer un mouvement mondial, c'est spontanément que les jeunes du monde entiers, en lisant ce bouquin, se sont lancés!

Fraternel Salut Scout! :)
Vautour M. dB.dR.
Ancien CT 1è Nautique Dax FSE
Ancien ACT 1è Arras SUF
Ancien SP de l'Ours 1è Douai SUF
Ancien Cul de Pat Lion 1è Douai SUF
Ancien Compagnon, Pionnier, Scout 1è Arras SDF

Avatar du membre
Vince
Messages : 10
Enregistré le : 27 juin 2008, 22:30
Association : SGDF

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par Vince » 03 janv. 2009, 11:48

Personnellement, je suis chef SGDF et je ne comprend pas que l'on manque de respect envers les autres mouvements scouts, et si je reçois un jour un jeune qui était dans un autre mouvement je ne vois pas en quoi je l'obligerai à renier ses "origines", bien au contraire, j'essaierai plutot avec mes jeunes de voir les différences et partager, pour en apprendre plus, et je suis tout à fait certains que toute l'équipe pédagogique dans laquelle j'appartiens, aurait le même raisonnement que moi!!!!
Donc pour en finir je dirai tout simplement que ce n'est pas le mouvement SGDF qui est à blâmer mes plutôt certaines personnes du mouvement.

Avatar du membre
Vautour
Messages : 46
Enregistré le : 21 déc. 2008, 02:11
Association : Scouts Unitaires de France

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par Vautour » 03 janv. 2009, 12:07

Entièrement d'accord Vince,

le problème c'est que je pense que les personnes à blâmer sont peut être celles qui ont les fonctions d'encadrements les plus haut placées dans le mouvement... ça m'attriste vraiment chaque fois qu'on attaque un des mouvements auxquels j'ai appartenu. Mais en tout état de cause, j'ai vu plus de respect et de modération chez les scouts tradi que chez les sdf... Ceci vu de l'intérieur de trois mouvements quand même SDF/SUF/FSE.

j'ai même assisté un jour à un cours de marxisme lors d'une sortie pionniers... :cry: :cry: :cry:
Dans chaque mouvement, il y a des brebis galeuses qui en profitent pour faire de la politique. Mais quand dans un mouvement, les brebis galeuses l'emportent sur les saines, c'est le troupeau qui est galeux... Et puis même si ce n'est qu'une minorité, sous prétexte que ce ne sont que certaines personnes, il ne faudrait rien faire ou dire? je ne suis pas d'accord. lorsque l'on pardonne à une minorité sous prétexte de ne pas blesser la majorité par erreur, on cause un tort énorme à cette majorité car au final c'est elle qui sera taxée des excés de la minorité...

La preuve du manque de pertinence de la méthode employée aujourd'hui aux sdf, c'est la fonte des effectifs... A côté, la fonte des glace, c'est la rigolade. Pendant ce même temps, les mouvements tradi montent petit à petit...

Laissons les jeunes choisir... :wink:

PS: Etienne, je viens de lire ton long post. Les modérateurs devraient enlever toutes les autres réponses pour ne laisser que la tienne. Elle est précise, claire et argumentée. Merci beaucoup pour cet éclairage. :)
Vautour M. dB.dR.
Ancien CT 1è Nautique Dax FSE
Ancien ACT 1è Arras SUF
Ancien SP de l'Ours 1è Douai SUF
Ancien Cul de Pat Lion 1è Douai SUF
Ancien Compagnon, Pionnier, Scout 1è Arras SDF

irdnael
Messages : 51
Enregistré le : 26 nov. 2006, 12:34
Localisation : paris-essonne

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par irdnael » 05 janv. 2009, 14:12

Depuis quelques années les relations se sont quand même améliorées entre les SGDF, les SUF et les AGSE.

Moins on étalera ou ravivera les vieilles querelles meilleures seront les chances de créer un truc minimaliste commun genre conférence française des scouts catholiques.

Avatar du membre
lerouge
Messages : 88
Enregistré le : 01 sept. 2008, 11:52
Association : SGdF

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par lerouge » 05 janv. 2009, 17:28

C'est vraie que des SGDF critiquent le traditionalisme des autres mouvements, mais je connais autant de cas de mouvement de scout tradis critiquant nos méthodes. C'es un discoure stérile. En tant qu'éducateur je n'encourage pas ce point de vue auprès de mes jeunes.

D'un point de vue personnel en tant que chef engagé (la promesse chef), j'ai affirmé mon adhésion à mon mouvement et ma foi en ses méthodes. Et donc forcément je les défends de mon mieux lorsque l'on les attaques. Je ne vais pas repartir encore une fois en un plaidoyer pour la méthode en laquelle je crois.

Par contre désolé de démentir mais notre mouvements se portent bien, nos effectifs augmentent et nous sommes de plus en plus vivaces et présents.

Fraternellement scout, et merci de ton ouverture d'esprit.

Avatar du membre
Vautour
Messages : 46
Enregistré le : 21 déc. 2008, 02:11
Association : Scouts Unitaires de France

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par Vautour » 06 janv. 2009, 14:48

lerouge a écrit : mais je connais autant de cas de mouvement de scout tradis critiquant nos méthodes.
Par contre désolé de démentir mais notre mouvements se portent bien, nos effectifs augmentent et nous sommes de plus en plus vivaces et présents.
Je suis d'accord: les mouvements tradi critiquent les méthodes SDF... Mais de nombreux SDF critiquent les Scouts tradi en plus de leurs méthodes. Et c'est à mon avis bien plus génant et bien plus grave au vu de nos lois scoutes (qui sont presque toutes les même sur le fond au final) Quand un chef de groupe refuse de serrer la main à quelqu'un sous prétexte qu'il est Scout d'Europe, on a un chef de groupe qui n'a rien d'un scout... Ce qui me choque un peu quand même...

Les effectifs augmentent..? ça m'étonne vraiment. J'ai lu il y a peu qu'ils descendaient en flèche. Ou alors ils ont augmenté artificiellement du fait de la fusion SDF et GDF. Enfin peu importe. Je préfèrerai vraiment qu'ils augmentent. Les SDF m'ont beaucoup apporté et c'est ce mouvement qui m'a fait découvrir le scoutisme. Il ne faut pas croire que j'en ai après eux, loin de là. C'est juste que ça me fait de la peine de voir ce que les dirigeants en ont fait...

Malheureusement, je pense que la réconciliation SDF/scouts tradi est utopique pour la simple et bonne raison que les SDF essaie de "coller" au monde moderne, hors, ce monde moderne rejette en bloc tout ce qui est traditions, foi, valeurs ancestrales que défendent les scouts traditionnels.

L'Eglise a fait cette erreur avec VaticanII, les églises se sont vidées alors qu'on pensait que le modernisme apporté les remplirait. Je lisais un article dans la feuille de choux locale il y a quelques jours qui disait que les églises de la région d'Agen dans lesquelles les messes étaient dites en latin se remplissaient de nombreux jeunes alors que les églises guitare et tambourins (pardonnez moi l'expression) se vidaient à un rythme alarmant.
2000ans de traditions et de rites identiques ont fait leurs preuves alors que 40ans de "modernisme" ont suffit à tout démolir...
je fais le parallèle parce que 100ans de méthodes scoutes inchangées ou presque ont permis l'extension du scoutisme sur la planète.
Vautour M. dB.dR.
Ancien CT 1è Nautique Dax FSE
Ancien ACT 1è Arras SUF
Ancien SP de l'Ours 1è Douai SUF
Ancien Cul de Pat Lion 1è Douai SUF
Ancien Compagnon, Pionnier, Scout 1è Arras SDF

Avatar du membre
boussole
Messages : 285
Enregistré le : 11 avr. 2004, 14:05
Association : ancien SUF
Localisation : Paris
Contact :

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par boussole » 06 janv. 2009, 16:10

Vautour a écrit :Les effectifs augmentent..? ça m'étonne vraiment. J'ai lu il y a peu qu'ils descendaient en flèche.
Il me semble que les effectifs SGdF descendaient avant le centenaire. Depuis la tendance s'est inversée.
Vautour a écrit :Ou alors ils ont augmenté artificiellement du fait de la fusion SDF et GDF.
Non, bizarrement c'est le contraire... les SGdF ont profité de la fusion pour actualiser leurs chiffres auxquels ils n'avaient pas touché depuis un bon moment.
Ca a donné en gros 110 000 (SdF) + 20 000 (GdF) = 60 000 (SGdF) et donc l'effectif global a artificiellement baissé.

Avatar du membre
Vautour
Messages : 46
Enregistré le : 21 déc. 2008, 02:11
Association : Scouts Unitaires de France

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par Vautour » 07 janv. 2009, 07:00

Merci Boussole de ces précisions! Résultats amusants ! (110+20=60! :P )


Trouvé au hasard du net, je ne cite pas le site pour ne pas lui faire de pub... :(
Cet avis est démenti par le commissaire général des Scouts de France, qui estime que, sous une facade de scoutisme " classique ", les valeurs profondes de ce mouvement sont à l'opposé des valeurs du scoutisme. Pour faire cesser la confusion, les Scouts de France avaient assigné en justice en 1982, l'Association des Scouts et guides catholiques de France. Ceux-ci ont été condamnés en 1991 par la cour d'appel de Douai a l'interdiction du port d'insignes scouts et à porter ce nom, mais, le terme scout étant du domaine public, ils le changèrent tout simplement en Association française des Scouts et guides catholiques de France.
Un bel exemple de fraternité... :cry:
Vautour M. dB.dR.
Ancien CT 1è Nautique Dax FSE
Ancien ACT 1è Arras SUF
Ancien SP de l'Ours 1è Douai SUF
Ancien Cul de Pat Lion 1è Douai SUF
Ancien Compagnon, Pionnier, Scout 1è Arras SDF

AndreRaider
Messages : 5
Enregistré le : 28 janv. 2009, 20:23
Association : Ancien SdF

Re: Que reproche-t-on aux SGDF?

Message par AndreRaider » 29 janv. 2009, 23:03

Pour ma part, le terme Scout de France pour lequel je suis encore fier représente le scoutisme des Sévin, Cornette, Menu, j'ai été scout de 59 à 1962, raider scout de 62 à 65 puis responsable de patrouille libre, avant d'être ACT.

C'est cette forme de scoutisme que j'aime encore, heureusement repris par d'autres groupes...

Cet idéal......superbe...

Répondre