Page 5 sur 5

Posté : 27 juil. 2007, 13:52
par Okapi
Merci de confirmer ce que j'écrivais plus haut... :wink:

pas de changement de l ' uniforme

Posté : 24 août 2007, 21:00
par laurent
connecter-vous à connexion pour aperçevoir mon message -ci dessous -- qui est plus clair !
MERCI
//////////////////////////////////////////////////////

[img]<object%20width="425"%20height="350"><param%20name="movie"%20value="http://www.youtube.com/v/JaoROzQI22Q">< ... d></object>[/img][/code]


eux , je reconnais a l ' uniforme que ce sont des scouts , pourquoi changer la couleur ou mettre un jean .... cette vidéo en dit long !!

Posté : 28 août 2007, 11:27
par claire de BLR
Je pense que de toute façon, l'uniforme complet est très important. Porter juste la chemise et le foulard, ce n'est pas assez !
On remarque immédiatement les différences sociales entre des guides de versailles et des guides de banlieus. Ceux qui était à Paris le 1er juillet pour le centenaire ont du le remarquer.

Posté : 03 sept. 2007, 17:17
par OrignalE
Versailles est en Banlieue...

Posté : 03 sept. 2007, 18:20
par Okapi
OrignalE a écrit :Versailles est en Banlieue...
Image

Aurais-je sauté un épisode :?:

Posté : 03 sept. 2007, 18:35
par OrignalE
Image
J'appelle ça la banlieue de Paris. Après il y a des banlieues chics. J'habite en banlieue ne signifie en aucun cas que j'habite à Saint Denis ou à Trappe!

En l'occurence je n'habite pas en banlieue...

Posté : 03 sept. 2007, 18:48
par Okapi
:oops:

Posté : 03 sept. 2007, 18:56
par gus
Salut, ça fait un baille que je n'est pas mis de message ici!!!
Je suis chez les SUF et je pense que l'uniforme est très important car il montre aux personnes exterieurs qui nous sommes et on nous repère!!! Deplus il met tout le monde au même niveau et possède l'avantage de marquer, pour ceux qui la connaisse, la hiérarchie dans un groupe, unité, ou patrouille. Même si cette hiérarchie s'efface dans la branche rouge par exemple.
Cependant certains trouve que l'uniforme c'est trop militaire mais bon, je vois pas pouquoi, sauf si on tombe dans le Rango, gants blancs, chèche, treilli, ect inclut dans l'uniforme. Mais comme peut de mouvement le font, chacun peut s'habiller de la manière dont il veut du moins pour tout ce qui n'est pas compris dans l'uniforme.

Fss

Posté : 09 déc. 2007, 13:07
par raspoutine
L'uniforme des Scouts est désuet mais parfait.

Désuet : il est d'une autre époque, suranné, démodé.
Parfait : il est classique, de bon goût, sobre.

Disons qu'il a les défauts de ses qualités.

Que ceux qui veulent continuer à le porter le porte, mais que ceux qui veulent en changer ou le modifier le puisse aussi.

Cet uniforme n'est pas porté que par les Scouts.
2 exemples :

- les Petits Chanteurs à la Croix de Bois
Fondés à la même époque que le Scoutisme les PCCB ont un uniforme semblable à ceux des Scouts (un peu différent mais assaz proche tout de même) Voir leur site, il y a des photos les montrant en uniforme.

- Dans son film autobiographique "Au revoir les enfants" (1987), Louis MALLE nous
montre les collégiens du collége d'Avon portant des uniformes de Scouts.

C'était la mode à l'époque ... mais c'était il y a + de 60 ans.

L'uniforme

Posté : 22 déc. 2007, 14:06
par Eole
Tiré "Pour entrer dans le jeu"(de P.Delsuc)

LʼUNIFORME SCOUT DES ÉCLAIREURS
Lʼuniforme, tu le comprendras vite, est extrême-
ment commode.
Le CHAPEAU kaki à larges bords protège bien
du soleil et de la pluie.
Il est utile pour te dissimuler, en campagne, si tu
tʼétends bien sur le sol, et si tu le dresses juste de-
vant toi.
Il est assujetti sur la tête, par un lacet attaché par
devant, sur le bord, et qui fait le tour de la nuque.
Ce lacet est utile de bien des manières au camp.
La coiffe porte quatre plis, à lʼavant, à lʼarrière et
sur les côtés.
Le FOULARD est plié en triangle, la pointe dans
le dos, chaque Groupe a sa couleur particulière.

Lʼhonneur de ton Groupe est ainsi lié à une couleur
de foulard, tu dois donc veiller à le garder propre
et non froissé. Il doit être tenu à la gorge par une
bague faite avec un lacet de cuir. Il ne doit pas être
serré autour du cou (1).
Le foulard porte à une de ses extrémités un petit
nœud. Le petit nœud rappelle la B.A. ; on ne le
dénoue que lorsque la B.A. quotidienne a été faite.
La B.A. est une chose importante dont on te parlera
pus loin.
Le foulard est très utile en certaines circonstances,
pour faire des bandages ou une échelle, par exemple.
Tu porteras la CHEMISE ou le JERSEY suivant la
coutume de ton Groupe et la saison. La chemise est
kaki, le jersey bleu marine. Cʼest un vêtement com-
mode et rien nʼest plus pratique quand ses manches
sont relevés, roulées, jusquʼau coude. Aussi les
Eclaireurs le portent-ils ainsi. Cʼest un signe quʼils
sont en état de justifier leur devise : ETRE PRET.
Une belle devise que tu apprendras à aimer quand
tu en auras compris le sens.
Tu pourras porter aussi le blouson bleu marine.
La CULOTTE est bleue, courte ; elle ne doit pas
couvrir les genoux. Elle est tenue par une ceinture en
cuir. Elle donne de lʼaisance et de lʼaération aux
jambes. Un autre avantage cʼest lorsque le sol
est détrempé, tu peux marcher sans te salir et te
mouiller (de plus le short en velours est casi insalissable et tres résistant). Les vêtements mouillés sont dangereux et
ne tardent pas à rendre malade.
Tu porteras encore des BAS beiges à revers…

La tenue scoute ou guide est révélatrice d'un état d'esprit. C'est même une école de spiritualité.
• Boucler son ceinturon, c'est accepter librement une discipline. C'est être prêt à partir.
• Mettre son foulard, c'est se lier avec les membres du groupe dont on porte les couleurs.
• Passer sa cordelière, c'est se mettre la corde au cou pour le service de ses frères.
• Ouvrir le col de sa chemise, c'est accueillir les exigences de la vie de plein air.
• Charger son sac sur ses épaules, c'est endosser ses responsabilités, c'est rejeter sa fortune derrière soi, tout en gardant les mains libres.
• Et relever les manches, c'est être prêt à servir.
Que de choses symbolisent pour nous ces riens sublimes qui balisent notre scoutisme !
Prends bien soin de ton uniforme, qu'il soit toujours complet, strict et impeccable. Et maintiens partout son prestige en lui apportant le témoignage de ta vie.

Je pense que cela répond bien au sujet pour ma part l'uniforme ne doit pas évoluer il est tres bien comme il est (je suis SUF) en portant notre uniforme nous sommes pour les autres le signe vivant d'un idéal.

FSS

Posté : 05 janv. 2008, 12:31
par Benjamin L
Accorder tant d'importance à une apparence extérieure et aux symboles, n'est-ce pas par contre trop se focaliser sur la forme au détriment du fond ? :/

*retourne écouter Janis Joplin*

Posté : 03 févr. 2008, 01:44
par carrick
Bonjour à tous !

Je découvre ce sujet, et j'avoue que c'est un peu effaré qu'il m'a fallu attendre la 5ème page pour trouver les meilleurs arguments pour conserver un uniforme qui avait fait ses preuves pendant plus de 60 ans avant d'être re-visité par certains mouvements ne supportant pas d'être mis à l'index par une petite partie de la population en quête de changement.

Ce texte de P. Delsuc, il est formidable, et c'est celui que j'aurai cité si cela n'avait déjà été fait !
boucler son ceinturon, mettre son foulard, passer sa cordelière, ouvrir le col...
autant de signes fièrement affichés pour nos concitoyens.

Rappelons nous autre chose :
Nous sommes des éclaireurs (merci de laisser là les répliques sur les dénominations entre mouvements, j'emploie ici le terme générique... et français, car je le suis !)
C'est à dire que nous avons pour vocation de montrer à la société qui nous entoure la voie à suivre pour améliorer le monde qui nous entoure.
Et que cela ne peut-être que si chacun ne recule pas devant l'effort et la difficulté.
De la même façon que nous ne nous affalons pas devant la TV le gosier grand ouvert pour gober sans jugement les insanités diffusés par celle-ci, nous dédaignons une tenue trop confortable, trop moulante, trop chère, trop fragile...

En portant fièrement notre uniforme, notre tenue si vous préférez (moi je préfère), nous affirmons qu'il y a encore aujourd'hui des gens, et des jeunes gens - l'avenir, donc - plein d'allant et de volonté, prêt à servir et à aider.

J'entends trop souvent des "à quoi bon" de personnes qui n'y croient plus, se pensant isolées.
En portant un uniforme sans concession, nous redonnons la foi à nos semblables, et les incitons à se lever et à nous suivre.

Faites donc votre choix : vivez votre scoutisme clandestinement, cachez votre tenue tant que vous n'êtes pas en forêt, à l'abri de tous les regards, atténuez le considérablement si votre activité s'est recentrée sur la cité. Ou soyez convaincus de la valeur de votre engagement et agissez en conséquence.

Une anecdote : je marchais dans la rue quand quand je remarquais une jeune fille de dos, de par son attitude, sa démarche... un soupçon me vint immédiatement à l'esprit. Je force le pas pour la dépasser et discrètement je jette un coup d'œil : au revers de sa veste, une petite broche, une croix scoute, humble, discrète, mais bien présente, incontournable.

Je vous laisse méditer là-dessus

ah si quand même, quelques avis pratiques sur la tenue :
- les nouveaux matériaux : polaires, vêtements techniques sont séduisants pour des exploits sportifs, malheureusement nous ne faisons pas que cela. Je me sens plus en sécurité à coté d'un feu de camps avec de la laine et du coton qu'avec du plastique. Et puis doit-on promouvoir l'industrie pétrochimique avec tout cela comporte (financement des pays arabes, pollution de la Création...). Personnellement, je serais pour la réintroduction de matériaux pouvant être produits chez nous (lin...), et j'aime l'idée d'avoir sur moi le fruit d'un labeur tangible.
- le jean : résistant, mais vous avez déjà marché ne serait-ce qu'un km avec un jean gaugé ? et l'été, je préfère le bermuda.
- culottes courtes ou pantalon : sous nos contrées, sans hésiter les premières. à tous âges. J'ai campé par -15° en short... même pas malade. Pantalon réservé aux déjà malades, par contre. Si vous avez bien chaud au buste, et que vous avez une hygiène impeccable, vous ne sentez même pas l'absence de toile sur vos cuisses.
- le bérêt : contre. pour le retour du 4-bosses (c'est un SdE qui parle !) plutôt que ce machin informe !
- plus de poches sur la tenue ? pourquoi pas un gilet de photographe ?! n'oublions pas que les louveteaux sont sous la bienveillance de St François d'Assise. Comme lui (ré-)apprenons le dépouillement et voyageons légers.

C'est mon humble avis d'ancien louveteau, scout, routier, et aujourd'hui éclaireur dans notre société (scout un jour...)

fraternellement votre !

Carrick


PS : est-ce un trait d'humour que de faire l'apologie d'une chanteuse morte jeune d'overdose et d'alcoolisme, qui chantait la débauche et la luxure, sur un forum dédié à un mouvement voulant former des jeunes sains de corps et d'esprit, heureux de vivre sans artifices ni substitutifs ? :arrow: :arrow:

Posté : 03 févr. 2008, 01:58
par carrick
Et puis non : je vais en ajouter un couche ! :D

Aujourd'hui je porte d'autres uniformes, toujours dans le même esprit. Jugez en par vous même : secouriste Croix-Rouge, sapeur-pompier volontaire.

A aucun de mes camarades il viendrais l'idée de se changer avant ou après la mission par honte ou peur du regard des autres (ceux qui le font le font pour des raisons d'hygiène).

Peut-être cela vient-il du fait que ces tenues font sens chez les gens que l'ont croise.
Peut-être le scoutisme devrait-il ré-afficher sa foi en ses valeurs... autre fois, être scout signifiait quelque chose de positif dans la tête des gens. Pourquoi plus aujourd'hui ? faites-vous toujours votre BA quotidienne ? êtes-vous toujours à l'écoute de votre prochain ? allez-vous au devant de ceux qui ont besoin d'entendre votre message, ou fuyez vous la difficulté ?

Effectivement, garder l'uniforme des premiers jours du scoutisme n'a pas de sens si l'on en garde pas l'esprit !!!

Pour moi, être scout, ce n'est pas que faire des cabanes dans les bois, aller à la messe quand on me le dit, marcher 30 bornes avec 20 kg sur le dos, courir en rond autour d'un poteau, se déguiser pour être accepté par le clan.
C'est une conviction profonde, et chacun de mes actes en découle !

Hum excusez-moi, je me suis encore emporté, mais c'est plus fort que moi :oops:

Carrick

Posté : 05 févr. 2008, 12:19
par Victor2
Ce débat ne devrait même pas exister , le scoutisme n'a jamais aussi bien marcher qu' avec Baden Powell, aujourd'hui le scoutisme marche là ou les chefs sont exemplaires là ou les valeurs scouts sont vécuent à fond... je veux par exemple parler de troupe d'élite comme la VIIeme Paris les troupes de Riaumont, certaines unités europa scouts... et pouquoi cela ? Parce que les chefs se servent de tout les outils pédagogique du scoutisme que sont l'uniforme, la totémisation, le jeu, les veillées... et cela dans leur forme la plus proche de la forme originale... mais aussi avec une exigence digne des grands du scoutisme... si vous persistez à ne rien comprendre alors continuez de vous disputez dans des débats qui n'en vallent pas la peine, et essayer de ranimer éperdument votre scoutisme de pacotille déformé par les évolutions stupides des scoutmestre de bureau...
si il y a une lueur de bonne foi en vous alors lisez "scoutisme résurection" du père alain hocquemiller de Riaumont et les écrits de Michel Menu...
sur ceux FSS: Victor

Posté : 05 févr. 2008, 16:20
par boussole
Je rappelle que ce forum est un lieu de débat... Tous les avis sont les bienvenus lorsqu'il sont argumentés. Merci cependant de ne pas les exprimer de façon violente et en prenant à partie les contradicteurs : "si vous persistez à ne rien comprendre".

Voilà, c'est valable pour tout le monde. Sans ça, la conversation risque de rapidement tourner à l'engueulade...

r

Posté : 05 févr. 2008, 17:27
par m.mitri
Bonjour, c'est la première fois que je laisse un message sur ce forum, car je viens de le découvrir.
Et je me voyais dans l'obligation de réagir à tous vos propos !
Tout d'abord, SGDF, SUF, Scout d'Europe ou autre, nous partageons tous les mêmes valeurs, seulement ayez un peu de tolérance envers les mouvements auxquels vous n'appartenez pas.

Vous ne comprenez pas comment les SGDF peuvent être déguisés en sapin de noël ???

Pour tout vous dire, sachez que moi je ne comprends pas votre obsession de l'uniforme. On peut être scout, respecter l'unité, les scouts, et toutes les valeurs, en portant une chemise, un foulard, et un jeans impeccable !

Ce n'est pas parce que BP envoyait des télégrammes que vous n'envoyez pas de mail aujourd'hui pour communiquer !!!!!!!!!

Ensuite, je ne comprends pas votre rejet de la co-éducation (fille&garçon) tellement j'y trouve de la satisfaction et de l'épanouissement des enfants.
[Réagissez à cela ici : La coéducation]

Et tellement de choses encore que je ne comprends vraiment pas.
Mais quoi qu'il en soit vous restez scouts et je me tiens à dire que vous devez y trouver une satisfaction, et je suis le premier à discuter de vo motivations, pour les comprendre, car ça m'apporte beaucoup.

Votre mouvement et tout ce qu'il comporte s'inscrit autour d'une réflexion, les SGDF également, que vous ne la compreniez pas c'est concevable, que vous ne la respectiez pas non.

Je suis Chefs pio, et scouts depuis 15 ans chez les Scouts de France, et dites vous que bien que vous ne compreniez pas ce système, il convient à plus de 65 mille membres

Posté : 09 mars 2008, 19:42
par Pierrick B
Ce que tu qualifie d'obsession autour de l'uniforme c'est en fait un attachement autour de cet uniforme que je partage.
L'importance de l'uniforme vient du fait que c'est ce qui nous différencie extérieurement d'un simple groupe de jeune en balade ou d'une colonie de vacances. On me dira que l'important n'est pas l'aspect extérieur mais l'aspect intérieur, oui mais le fait de porter l'uniforme nous impose en signe de respect pour tout les autres scouts de respecter les valeurs du scoutisme, chose que l'on ne fera pas forcement en étant habillé en civil.
Mais l'uniforme n'est pas non plus destiné a etre figé et ne sera pas le meme que l'on soit a la mer ou a la montagne : notre troupe est passée troupe alpine cet année et a l'occasion on a changé d'uniforme : chaussettes blanches au dessus du genoux, knickers, tarte pour la HP et bonnet blanc en hiver.