Conditions pour totémiser

Réflexions et débats et polémiques scoutes : activités, pédagogie, traditions, méthode scoute.
routier
Messages : 10
Enregistré le : 12 août 2006, 23:36
Localisation : versailles

Conditions pour totémiser

Message par routier » 12 août 2006, 23:41

Doit-on être totémisé et avoir vu deux totémisations pour pouvoir totémiser à son tour ?? (c'est ce que j'ai entendu dire)
jbdlv

Avatar du membre
Okapi
Messages : 966
Enregistré le : 07 mars 2006, 21:29
Localisation : Charleroi (Belgique)
Contact :

Message par Okapi » 13 août 2006, 10:07

Cela ressemble fort à un R.O.I., traduire : "règlement d'ordre intérieur" mais cela dit, totémiser quelqu'un sans l'avoir été soi-même (je ne parle pas du reste des conditions que tu décris) me semblerait bizarre : un peu comme si un musulman ou un israélite conférait le baptême catholique...

routier
Messages : 10
Enregistré le : 12 août 2006, 23:36
Localisation : versailles

Message par routier » 13 août 2006, 16:31

je me suis mal exprimé: je sais que pour totémiser, il faut etre tot. Mais est il vrai qu´il faut aussi en avoir vu deux?
jbdlv

Avatar du membre
Okapi
Messages : 966
Enregistré le : 07 mars 2006, 21:29
Localisation : Charleroi (Belgique)
Contact :

Message par Okapi » 13 août 2006, 21:57

Je m'en doutais, mais j'ai répondu ça pour te taquiner. :D


Reste que pour répondre à ta question principale, je laisse les copains te répondre, en te disant quand même que ce genre de "règle" est une simple question d'us et coutumes qui peuvent à mon avis varier d'une fédération à l'autre, voire d'une Unité à l'autre...

:veillee:

routier
Messages : 10
Enregistré le : 12 août 2006, 23:36
Localisation : versailles

Message par routier » 13 août 2006, 23:37

merci :D . j´avais une autre question: la totémisation dans l´ensemble, c´est toujours la meme chose, ou bien, là aussi, ca dépend des coutumes?
cordialement
jbdlv

Avatar du membre
Okapi
Messages : 966
Enregistré le : 07 mars 2006, 21:29
Localisation : Charleroi (Belgique)
Contact :

Message par Okapi » 14 août 2006, 09:36

Ah là, je pense pouvoir affirmer tout-à-fait que ça dépend des us et coutumes de chaque groupe, et c'est ça qui est à l'origine des polémiques, et de la suppression de la tot' dans certaines fédérations : si tout le monde avait joué le jeu, il n'y aurait pas de problème. Mais de plus en plus de troupes ayant inventé des épreuves dérivant vers le bizutage, il y a eu des excès, des accidents, des plaintes, et le discrédit. Surtout en France : en Belgique, on a pu mettre le hola avant que ça n'aille trop loin, et la tot' reste autorisée partout.

Je trouve cocasse que ce soit un "vétéran" (ma totémisation remonte à il y a cinquante ans), non-Français de surcroît, qui soit seul à te répondre : les autres dorment, ou quoi ? Mais rassure-toi, je reste assez proche de l'actualité scoute pour que ma réponse soit valide...

routier
Messages : 10
Enregistré le : 12 août 2006, 23:36
Localisation : versailles

Message par routier » 14 août 2006, 10:22

merci :) . En fait, je m´éxplique: ma totémisation est très proche, c´est pourquoi je pose ces questions afin d´en connaitre un maximum avant le jour j(je parle seulement de l´historique, du but...et non de ce qu´il va se passer). d´ailleur, okapi, peux tu (ou pouvez vous: dois je tutoyer ou vouvoyer :D ?) me parler du but de la tot?

cordialement,
jbdlv

Avatar du membre
Okapi
Messages : 966
Enregistré le : 07 mars 2006, 21:29
Localisation : Charleroi (Belgique)
Contact :

Message par Okapi » 14 août 2006, 13:18

1) Me tutoyer : quels que soient nos âges, nous restons des "frères" scouts.

2) Je ne suis pas l'Evangile, mais voici ce que j'ai compris de la totémisation. Dans tout groupe humain, il y a des étapes dans l'intégration. Il ne s'agit absolument pas de "discrimination", j'insiste, parce que ceux qui sont hostiles à la totémisation (il y en a aussi dans la "Boussole") regardent ça à travers ce prisme déformant.

Je vais prendre mon cas personnel, puisqu'il reste la base de ce que j'en connais.

J'ai été Louveteau pendant quatre ans (un an dans une meute paroissiale, trois ans dans la meute de l'Unité émanant du Collège où j'étais élève).

Je suis ensuite "monté" à la Troupe, et bien sûr intégré dans une Patrouille (difficile de faire autrement :D ). La "patte tendre" ("tenderfoot") que j'étais y a fait ses premiers pas dans le monde des "grands" dans lequel je me suis progressivement, en douceur, intégré. Je dois t'avouer que j'étais l'anti-Rambo ! Au bout de la première année, j'ai promis de faire de mon mieux pour observer la Loi Scoute. Une nouvelle année s'est écoulée, au cours de laquelle j'ai continué à m'intégrer, l'approvoisement étant réciproque. En deux ans, j'avais pu à la fois m'imprégner de l'ambiance de ma Troupe, et "révéler" à mes compagnons mon "idiosyncracie" (terme alambiqué qui signifie l'ensemble des caractéristinques qui font qu'un individu est toujours différent d'un autre).

Je ne me rappelle plus si c'est lors du deuxième camp, ou un peu avant, ou un peu après, ça n'a d'ailleurs strictement AUCUNE importance, que j'ai été totémisé.

Je n'y ai subi aucune autre épreuve que d'être emmené, dans le noir, les yeux bandés, très loin du bivouac, avec un tison embrasé, avec pour mission de tendre l'oreille pour que lorsque retentirait le chant "Yves, Yves, Yves, Yves, C'est la dernière fois, Qu'on t'appelle comme ça, Yves, Yves, Yves, Yves !' je revienne, avec toujours mon tison en état de transmettre la flamme, au lieu du bivouac.

Comme quoi, "totémisation" n'a rien à voir avec "bizutage".

Pendant que j'étais là, tout seul dans le noir loin du groupe à bien surveiller mon tison pour éviter qu'il s'éteigne, mes copains discutaient autour du feu. Seuls ceux portant déjà un totem avaient voix au chapitre, mais en cas de besoin les non-totémisés avaient "voix consultative".

C'est à mon avis là que se situe l'intérêt de la totémosation : au cours de cette palabre, les totémisants essaient d'analyser aussi complètement que possible les qualités et défauts de l'impétrant. Et je peux te jurer, après avoir participé moi-même à de multiples totémisations, que c'était fait sérieusement, essayant de bien comprendre ensemble la personnalité du futur totémisé, pour essayer de trouver à quel "animal-totem" il pouvait ressembler le plus, et quel "quali" complètait le mieux l'appellation. On ne peut pas parler de "charge et décharge" parce qu'il s'agit d'une démarche fraternelle.

Quand j'ai lu la masse d'interventions qui émaillent ce sujet, je crois qu'il y a une différence FONDAMENTALE entre la totémisation telle que décrite par mes frères scouts français, et celle que j'ai connue.

Celle que j'ai connue est l'attribution d'un totem, après une concertation fraternelle, tandis que celle que je vois décrite est un rite d'initiation, avec les dérives humiliantes qui peuvent s'y accrocher, obligeant le "totémisable" à prouver qu'il a des trucs où je pense. On a l'impression que le totem attribué est presqu'accessoire. Ce qui compte serait de prouver qu'on est "digne d'entrer dans le groupe" : comme dans le Bourgeois Gentilhomme de Molière : "Dignus, dignus es es intrare, in nostro docto corpore" !

Alors, ta tot' ressemblera-t-elle à la mienne, ou relèvera-t-elle de la deuxième démarche, je n'en sais rien. Mais ce que je SAIS, c'est que la deuxième démarche est contraire à l'esprit de la chose. Et à l'origine de la désapprobation de gens qui confondent l'être et le paraître...

Voilà, Routier, ce que JE peux dire de la totémisation.

Patte tendre ou Superman, totémisé ou non, tout Scout est ton frère. Celui qui cherche à t'humilier fait fausse route et bafoue l'article Quatre de notre Loi commune.

routier
Messages : 10
Enregistré le : 12 août 2006, 23:36
Localisation : versailles

Message par routier » 14 août 2006, 13:40

merci, frère, de m´avoir expliqué ton experience. Mais pour moi, la tot´ est quelquechose d´important, et, sans que ca soit du bizutage et que je sois humilié, toujours dans un ésprit scout(donc fraternelle), j´aimerais avoir du mal à obtenir ce que je désir afin que jamais je n´oublie ce jour.
Ne donne-t-on pas le nom d´animal et le quali en fonction(entre autres) des épreuves? :roll:

fraternellement :wink: ,
jbdlv

Avatar du membre
Okapi
Messages : 966
Enregistré le : 07 mars 2006, 21:29
Localisation : Charleroi (Belgique)
Contact :

Message par Okapi » 14 août 2006, 14:56

Il est évident qu'on apprécie davantage quelque chose qu'on a eu du mal à obtenir (*), et je comprends que tu penses comme ça mais je n'imagine pas que le totem soit dicté par l'épreuve : il doit l'être par l'idiosyncracie (voir la signification du mot dans mon message précédent) du totémisé.

L'épreuve est "conjoncturelle" (c-à-d liées aux circonstances, au moment), alors que le totem est "durable".

Je reste frappé, "au terme de mon âge" (c'est pas joli, ça ?) de voir comme le totem attribué il y a cinquante, soixante ans, ou plus, à des frères scouts que je croise encore aujourd'hui, les "définit" bien : je pense à cet ex-ministre qui avait reçu "Fouine" comme totem, ou au premier des C.P. que j'ai eu, totémisé Castor, je pense à mon ex alter ego Renardeau, je pense à cet ancien aumônier totémisé "Pinson méticuleux", à mon père totémisé Albatros risque-tout, lui qui malgré son charisme était gauche dans le terre-à-terre, à son copain têtu mais longiligne totémisé "Bison sans bosse", je pense à plein de gars, que le totem continue à bien "décrire", ou "identifier" un demi-siècle ou plus après qu'on le leur ait attribué. Ce n'est pas pour rien que les Zoulous avaient "totémisé" Baden-Powell "Loup solitaire", lui qui aimait le soir, se retirer seul dans un coin d'où il observait son décor en emmagasinant plein d'observations qui l'aideraient à "chasser" ensuite. Il n'avait pour ça subi aucune épreuve initiatique.

Alors, Routier, non : ton approche n'est pas la bonne à mon avis. D'ailleurs pour ça, il faudrait que le totem ait été attribué avant l'épreuve. Et ça, si tu me relis, c'est contraire à l'esprit de la vraie totémisation, qui est d'abord l'attribution d'un totem avant d'être son "rituel initiatique". Le rituel n'est qu'un habillage, dont le but est de rendre l'instant mémorable, voire d'apprécier si l'impétrant est ou non digne de recevoir un totem. Il est le "paraître", pas l'"être". Je n'ai rien contre le rituel, et je comprends même qu'il évolue au fil des générations.

Mais le totem doit être choisi en fonction des caractéristiques (l'idiosyncracie) de celui qui le reçoit, pas en fonction des épreuves qu'on lui impose. Pour que dix, vingt-cinq, cinquante ou soixante-quinze ans plus tard, son "totem" colle encore à celui qui le porte. Le totem n'est pas un accessoire, c'est une autre définition de l'identité, définie en fonction des caractéristiques de celui qui le porte.



(*) Beaucoup l'ignorent, mais l'expression "Bis repetita placent !" ne signifie pas "Les choses répétées deux fois plaisent" mais "Les choses qu'il a fallu insister pour obtenir s'apprécient davantage".

routier
Messages : 10
Enregistré le : 12 août 2006, 23:36
Localisation : versailles

Message par routier » 14 août 2006, 16:23

BIEN DIT!!!!
je suis très heureux de pouvoir correspondre avec un vrai frère scout qui nous conseille sans qu´on le connaisse.

:)

cordialement,

P.S: "Je reste frappé, "au terme de mon âge"": phrase magnifique (rire) :lol:

le jour ou je serais tot, je ne manquerais pas de te l´annoncer!!!
jbdlv

Avatar du membre
Okapi
Messages : 966
Enregistré le : 07 mars 2006, 21:29
Localisation : Charleroi (Belgique)
Contact :

Message par Okapi » 14 août 2006, 17:29

J'espère bien, il ne manquerait plus que ça ! :D

A titre de réciprcité, je te dirai qu'il est aussi réconfortant pour un "vieux sage" (à ne pas confondre svp avec un "vieux singe", là-bas dans le fond de la classe !) d'avoir à faire avec (ou "affaire à", comme tu préfères) du "blé qui lève" qui accepte de l'écouter.

Le scoutisme va sur ses cent ans, mais il est parfois frustrant de voir comme les "jeunes tiges" ont l'impression de venir de l'inventer, et refusent de prendre en considération les "radotages" des "vieilles branches" qui soi-disant sont hors du coup.

Or il y a tout un "esprit de famille" à se transmettre de génération en génération. Un peu comme dans une course-relai...

:omms: :sde: etc

Alizé
Messages : 1
Enregistré le : 18 août 2006, 23:12

Totémisation

Message par Alizé » 18 août 2006, 23:19

Bon je viens tout juste de connaître le site, de là le retard à répondre et non parce ce que je suis au Canada. Ma totémisation est presqu'aussi ancienne que celle d'Okapi (40 ans cette année) et à l'époque, les deux années précédentes à la totémisation, pendant une soirée du camp d'été, on nous donnait un totem à acquérir (le mien par exemple était la patience).

Je trouve dommage que cette pratique n'existe plus. Ça mettait un peu de piquant et en même temps, ça nous obligeait à travailler sur nous. Confidence, je n'ai jamais réussi, mon nom de totem est donc Alizé Bienveillant.

waps51
Messages : 108
Enregistré le : 12 juin 2006, 16:29
Association : SUF / ex FSE

Message par waps51 » 28 août 2006, 13:28

Je doute que la totémisation soit vraiment appliqué a la lettre pour ceux qui la pratiquent encore. En effet, cette pratique est très ancienne et a été reprise des indiens à ce que j'en sais et peut être assez violente comme le bizutage.

Dans notre compagnie, nous totémisons à notre manière car ce n'est pas une vraie totémisation (meme les non-totémisés totémisent) : Nous totémisons les c.e uniquement, très rarement les 2ndes. Nous leur faisons passer quelques épreuves plus pour s'amuser qu'autre chose et nous lui remettons un nom d'animal et deux adjectifs la désignant.

C'est plus pour indiquer à notre c.e qu'elle compte pour nous plutot que pour la "totémiser" au sens propre.

condor.b
Messages : 70
Enregistré le : 17 avr. 2006, 02:34

Message par condor.b » 09 oct. 2006, 16:49

n'y aurait'il pas doublon de forum??? mais bon...

Coco
Messages : 30
Enregistré le : 12 sept. 2006, 21:09
Localisation : Lyon

Message par Coco » 11 oct. 2006, 15:29

waps51 a écrit :

Dans notre compagnie, nous totémisons à notre manière car ce n'est pas une vraie totémisation (meme les non-totémisés totémisent) .
Je ne comprend pas très bien, même quelqu'un qui n'a pas été totémisé peu totémisé? c'est étonnent!

Chez moi, on ne peut participé à une totémisation que si on en a vu au moins une ou deux autres (sans compter la sienne) et on ne peut mener une totémisation que lorsqu'on est grand sachem, c'est à dire qu'on a participé à un certain nombre de tot' (entre autre)
FSS

Ara VF

"meilleur scout parceque catholique, meilleur catholique parce que scout"

Avatar du membre
Okapi
Messages : 966
Enregistré le : 07 mars 2006, 21:29
Localisation : Charleroi (Belgique)
Contact :

Message par Okapi » 11 oct. 2006, 17:51

Ces "conditions" ne font pas partie des règles de base : chacun fait son lit comme il aime se coucher. Comme souvent, il y a les "règles générales" et les "règles particulières". La question soulevée relève de ces dernières.

Avatar du membre
Faustine
Messages : 319
Enregistré le : 01 oct. 2006, 13:08
Association : SUF
Localisation : En Provence

Message par Faustine » 11 oct. 2006, 18:22

Aie aie aie depuis que j'ai decouvert ce site je "découvre" a tout les clics!!
Donc voila je suis CE cette année et je me demandais:"puis-je totémiser sans avoir eu de totem ni avoir connu cela avant??"
Et je trouve ca"sympa" l'idée d'avoie toutes un totem...
et sinon pourquoi les "z'otres" voyent la totemisation d'un mauvais oeil??
quand? où? comment? totémiser?
Merci
FSS
Faustine :)

Coco
Messages : 30
Enregistré le : 12 sept. 2006, 21:09
Localisation : Lyon

Message par Coco » 12 oct. 2006, 11:36

Faustine, laisse tomber pour la totémisation...

en revanche, si cela te fais plaisir, avec ta seconde, vous pouvez donner des noms de patrouille à chacune de vos guides, et ta seconde, à l'aide de ta patrouille en choisi un pour toi, et toi tu en choisis un pour ta patrouille. Ces noms de patrouille fonctionne un peu comme des totems puisqu'il corresponde à un animal qui a des caractéristique ou qui correspond bien à une de tes patrouillardes.

Avant d'être totémisée, j'avais reçue un nom de patrouille (les deux choses n'étant pas dutout lier car je n'ai pas été totémisé avec cette compagnie). Mon nom était Chat. Pour te donner des idées, la CP était hirondelle, on avait aussi Mouche, Castor, Ecureuille... et d'autres.

Mais attend peut-être quelque réunion avant de les donnés, histoire de connaitre un peu mieu tes guides. De plus tu peux les donnés dans un cadre un peu sympa et pêchu, genre lors d'un we de pat', au coin de feu après un petit jeu de nuit...
FSS

Ara VF

"meilleur scout parceque catholique, meilleur catholique parce que scout"

waps51
Messages : 108
Enregistré le : 12 juin 2006, 16:29
Association : SUF / ex FSE

Message par waps51 » 12 oct. 2006, 18:48

Il me semblait que le sujet était "conditions pour totémiser" on s' éloigne...... :roll:

Crocodile
Messages : 4
Enregistré le : 26 nov. 2006, 17:16

Message par Crocodile » 26 nov. 2006, 18:10

Oui effectivement on s'éloigne un peu du sujet de "routier".
Je voulais simplement lui dire que j'ai été moi même totémisé il y a maintenant 5 ans et que ce qui reste de plus magique dans cette pratique est le secret qui l'entoure alors si tu ne le fais pas pour toi fais le au moins pour les autres et ne cherche pas à en savoir trop sur la tot...C'est un conseil.
J'ajouterai juste que contrairement à Okapi, j'ai subit plusieurs épreuves pendant ma tot particulièrement difficiles et qui m'ont profondément marquées, mais jamais je ne me suis sentis humilié, ceux qui disent que la tot dégradent parlent sois sans savoir, sois par jalousie, sois par connerie, jamais en toute honneteté et en connaissance de cause.
Ma nuit de tot est un des meilleurs souvenirs qu'il me reste de mes années de scoutisme, j'ai depuis ce temps participé à d'autres totémisations et je n'ai jamais regretté ce que j'ai fais.
je vais quand même répondre à ta question, pour présider une ceremonie de totémisation il faut être Grand sachem, c'est à dire avoir totémisé auparavant au moins dix autres sachems.

FSS

Crocodile
Messages : 4
Enregistré le : 26 nov. 2006, 17:16

Message par Crocodile » 26 nov. 2006, 18:15

Faustine a écrit :et sinon pourquoi les "z'otres" voyent la totemisation d'un mauvais oeil??
Par ce que tout ce qui est bien aux scout (totémisations, grands jeux de nuit, raids mythiques), une bande de connards s'éfforcent de le faire disparaître. Ils préfèrent voir une bande de gamins débiles mous comme des chiques qui ne savent faire que des masques en carton et des épées en bois...à 15 ans je rêvais personnellement d'autre chose...

FSS

Avatar du membre
Okapi
Messages : 966
Enregistré le : 07 mars 2006, 21:29
Localisation : Charleroi (Belgique)
Contact :

Message par Okapi » 26 nov. 2006, 18:18

Caricatural, mais sinistrement vrai :(

condor.b
Messages : 70
Enregistré le : 17 avr. 2006, 02:34

Message par condor.b » 27 nov. 2006, 11:30

B...
R...
A...
V...
O...
BRAVO BRAVO BRAVO...

Avatar du membre
Benjamin L
Messages : 131
Enregistré le : 19 oct. 2006, 11:08
Association : EEUdF
Localisation : Gap
Contact :

Message par Benjamin L » 27 nov. 2006, 13:23

Crocodile a écrit :Par ce que tout ce qui est bien aux scout (totémisations, grands jeux de nuit, raids mythiques), une bande de connards s'éfforcent de le faire disparaître. Ils préfèrent voir une bande de gamins débiles mous comme des chiques qui ne savent faire que des masques en carton et des épées en bois...à 15 ans je rêvais personnellement d'autre chose...

FSS


Mes trolls avaient au moins le mérite de rester gentils et avoués, au moins...
« Que la Pasta soit avec vous. »
Bobby Henderson

Répondre