Midi Libre - Les Eclés jettent de nouvelles bases pour 6 ans

Pour réagir à l'actualité scoute, à celle des associations... ainsi qu'à leur présence dans les médias.
Répondre
Avatar du membre
boussole
Messages : 285
Enregistré le : 11 avr. 2004, 14:05
Association : ancien SUF
Localisation : Paris
Contact :

Midi Libre - Les Eclés jettent de nouvelles bases pour 6 ans

Message par boussole » 12 juin 2009, 00:05

Un article du Midi Libre du 1er juin à propos de l'AG des EEdF :
Midi Libre a écrit :Les Eclés jettent de nouvelles bases pour six ans
298_Q3SCOUT.jpg
298_Q3SCOUT.jpg (15.48 Kio) Vu 2951 fois
Pour la première fois, le mouvement des Eclaireuses Eclaireurs de France, mouvement de scouts laïcs bientôt centenaire, a choisi le site de Bécours en Sud-Aveyron pour tenir son assemblée générale. Et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agissait pour 300 délégués élus par des congrès régionaux de toute la France de définir les nouvelles orientations pour les six années à venir. Pendant trois jours et jusqu'à ce lundi, ils ont donc examiné, débattu puis amendé le texte ensuite soumis au vote.
Pour Roland Daval, vice-président de l'association, si « le bilan des six dernières années a été ressenti comme une progression positive » , il ressort que le mouvement est traversé par de fortes inquiétudes concernant l'avenir. Liées notamment à ce qu'il appelle « les désengagements de l'Etat
dans l'Education nationale ou la Jeunesse et sports ». « Ça enlève de la sérénité », dit-il.
Cinq priorités ont été définies. Il s'agit d'abord de « mieux affirmer l'identité du mouvement » par rapport aux scouts de France par exemple, « ça reste trop confidentiel ». L'association souhaite communiquer plus fort sur son « positionnement éducatif » fondé sur des principes de pédagogie, d'autonomie des jeunes, de responsabilité, de vie en équipe dans le but de former des citoyens engagés dans la vie sociale au sens large. Roland Daval et Philippe Bernat, du comité de gestion et d'animation de Bécours, insistent sur la volonté de répondre plus amplement aux enjeux de la société en s'ouvrant à de nouveaux publics, notamment en situation de handicap ou dans le cadre de politiques de quartier. Le renforcement de l'accompagnement en continu des cadres éducatifs et la valorisation de leur expérience sont aussi classés parmi les objectifs majeurs.
Au travers de partenariats, les Eclés souhaitent trouver une vraie place de « co-éducateur » aux côtés de l'institution scolaire, des parents et pouvoir mieux répondre aux appels à projets dans le cadre des politiques territoriales envers la jeunesse.

Hélène AMIRAUX

Répondre