La Nouvelle République - Le scoutisme, encore d'actualité ?

Pour réagir à l'actualité scoute, à celle des associations... ainsi qu'à leur présence dans les médias.
Répondre
Avatar du membre
boussole
Messages : 285
Enregistré le : 11 avr. 2004, 14:05
Association : ancien SUF
Localisation : Paris
Contact :

La Nouvelle R

Message par boussole » 16 juin 2008, 00:44

La Nouvelle République a sorti ce dimanche un dossier débat sur le scoutisme intitulé "Le scoutisme est-il encore d'actualité ?".

L'article principal est ci-dessous, vous pouvez retrouver le dossier complet en PDF ici :
Le dossier
Le scoutisme est-il encore d'actualité ?

Cher. Après un siècle d'existence, le scoutisme est toujours présent dans la société. Pour certains
c'est une bonne chose ; pour d'autres, il a fait son temps.


contexte
> Une formule qui ne convient pas à tous, intégration difficile, une certaine réticence à confier ses enfants.
> Une école pas comme les autres, où la grammaire a laissé place à la politesse.
> Des parents mal informés sur le mouvement.

En France, 138.000 personnes font partie du scoutisme. Le nombre reste stable depuis dix ans. Ni augmentation, ni diminution de l'effectif. Pour beaucoup, le mouvement est comparable à une école : une école de la vie. Sens des responsabilités, proximité avec la nature, respect de son environnement, ouverture d'esprit. Des valeurs sûres du scoutisme qui permettent aux jeunes de forger leur caractère. A l'inverse, certaines personnes émettent quelques réticences vis-à-vis de ce mouvement. Une minorité parle « d'embrigadement » ; d'autres sont plutôt réservés sur le sujet. « Vieille école », « organisation militaire », « système hiérarchique ». Chacun a son avis sur la question.
« On préfère passer nos week-ends entre potes plutôt que de dormir sous des tentes et manger au feu de bois », martèle un groupe de jeunes garçons âgés de 15 ans. « On veut pouvoir faire les activités que l'on veut et non pas être obligé de suivre le mouvement », poursuivent-ils. Malgré Internet et l'amélioration des modes de communication, certaines personnes justifient leur réticence en invoquant « le manque d'information du scoutisme ». Fausse excuse ou vrai souci de communication ? Là encore, les avis divergent. Michel Melin, ancien responsable du scoutisme, signale tout de même que le bouche à oreille fonctionne encore très bien.

Un siècle et toujours des divisions

Certaines affaires ont aussi porté préjudice au scoutisme et donné matière à ceux qui réfutent totalement ce système. « Je n'ai pas vraiment confiance en ce type de regroupements ; laisser mon enfant partir en camps avec des inconnus, j'ai vraiment du mal », signale une mère protectrice. « Avec toutes les histoires que l'on a pu entendre sur le scoutisme, je ne suis pas rassurée. Je préfère savoir mon fils en vacances chez des amis, ou chez la famille », insiste-t-elle. Pour d'autres parents c'est l'occasion, pour leur progéniture, d'apprendre le respect des autres, de la nature, la politesse et le savoir-vivre en communauté. Centenaire, le scoutisme divise encore les esprits.

Avatar du membre
Dauphin5
Messages : 77
Enregistré le : 02 mars 2006, 17:41
Association : agse

Message par Dauphin5 » 16 juin 2008, 20:07

Pas terrible ! Sans doute l'article le plus sceptique que j'ai lu suite au Centenaire....

Il est très rare de voir des articles aussi négatifs sur d'autres types d'activités (sports, culture, colonies de vacances, jeunes sapeurs-pompiers, etc...).


Dauphin5

Avatar du membre
Anne Claire
Messages : 61
Enregistré le : 09 août 2006, 21:00
Localisation : FRANCE

Message par Anne Claire » 18 juin 2008, 09:43

D'accord avec toi Dauphin 5 !

Ils auraient au moins pû mettre un témoignage de parents qui sont contents pour équilibrer la balance :!:

Fss
C'est le plus bel honneur qu’on puisse faire à la jeunesse que de lui dire qu’elle est vouée à la pureté et à la grandeur ...

Répondre