Page 1 sur 1

Camp scout, feu et manque de bois (région Provence)

Posté : 18 avr. 2019, 10:02
par Francis84
Bonjour,
J'ai 45 ans et j'ai pratiqué le scoutisme pendant longtemps, des louveteaux aux routiers, en région parisienne, au sein des Eclaireurs Neutres de France d'abord, puis aux EEUDF pour les routiers (groupe pratiquant le scoutisme tradi).
Maintenant, je réside vers Avignon et le scoutisme est réapparu concrètement dans ma vie quand ma fille, née en 2005, a demandé à en faire. Sa particularité est d'être scolarisée en internat dans un lycée militaire dans l'agglomération grenobloise. Et aussi d'avoir choisi de devenir catholique d'elle-même (elle a été baptisée l'an dernier par son aumônier militaire).
Nous avons donc une drôle de vie, à cheval entre la Provence et l'Isère ! Elle fait partie de la compagnie Guides d'Europe 2ème La Tronche.
Je redécouvre donc le scoutisme, un peu différent de celui que j'ai connu, notamment de par les nouvelles réglementations qui régissent les camps et activités. Et du fait que, pour les guides, les règles semblent plus restrictives que pour les garçons.
Je constate qu'un problème majeur est de trouver des lieux pour faire des camps, que ce soit des mini-camps ou des plus longs.
J'aurais éventuellement l'idée de faire découvrir ma région aux guides de sa compagnie (ou simplement de sa patrouille). Mes beaux-parents ont un terrain clôturé et fermé autour de leur maison. Pour un camp de compagnie c'est impossible. Mais pour un mini-camp de patrouille, pourquoi pas ?
Il n'y a pas de bois dans la propriété, c'est juste de l'herbe et quelques arbres d'ornement.
Sinon, autre idée : je me rends souvent à l'abbaye Sainte-Madeleine du Barroux, et je sais que l'on y accueille, sous certaines conditions, des scouts.
La question que je me pose est la suivante : Nous sommes en région méridionale. Pas de grandes forêts avec de grand arbres comme en Ile-de-France, et la question du feu est extrêmement sensible ! Donc, du scoutisme peut-il se pratiquer dans ces régions en tenant compte de ces contraintes ? Si des camarades scouts méridionaux me lisent sur ce forum, je les remercie de partager leur savoir et leur expérience. Fraternellement, Francis